Engagement et excellente année 2017

Publié le par Jacques SAMELA.

Engagement et excellente année 2017

Cela fait déjà quatre ans que mon blog existe, avec dès le début (n’hésitez-pas à lire ma première intervention du 19/12/12), un ras-le bol doublé d’une incompréhension, et donc d’une envie de relater d’informations positives sur la France, à contre-courant justement d’une partie des médias, qui eux, aveuglés par une concurrence féroce (pas moi), menaient une course effrénée vers une surenchère d’informations toujours plus négatives. Depuis, cela a quelque peu changé heureusement.

Seulement, avec toutes ces informations négatives, complétées par un dénigrement continuel de la France à l’étranger, ce que l’on appelle communément le french bashing, mais aussi au sein même de notre pays, où, plus ou moins orchestré, voire calculé, le sentiment d’un déclin permanent était souvent présenté comme inéluctable, cela a donc pour conséquence aujourd’hui d’avoir une France plus que partagée, entre d’un côté ceux qui croient au rebond et font tout pour l’appuyer (start-ups, incubateurs, ETI, l’économie collaborative, moi, etc…), et ceux qui doutent, se crispent, se ferment, pensant que comme nos chers gaulois, ceux d’Astérix et Obélix j’entends, le ciel va d’ici peu leur tomber sur la tête.

Pourtant, selon moi, nous ne sommes pas si loin d’un retour de notre pays sur le devant de la scène européenne pour relancer à l’horizon de son soixantième anniversaire une Union Européenne quelque peu malmenée, mais aussi mondiale, comme fer de lance justement d’une Europe sûre de ses valeurs, de sa force, de son poids économique (le 1er), au moment où de grands blocs s’affirment, désireux de prendre la place qu’ils pensent être la leur, alors que d’autres s’affaiblissent.

Et c’est donc pour cela que ce texte s’intitule également engagement, car pour ma cinquième année d’activité, je m’engage donc à nouveau à dénicher et à relater d’informations positives sur notre pays, démontrant en cela qu’il a largement sa place dans le concert des nations qui compteront demain, avec comme souhait quand même, qu’il ne prenne pas un chemin tortueux durant l’évènement dont on nous parle depuis cinq ans, car après, il sera vraiment difficile de rattraper le temps perdu. Allez, un peu de politique, c’est dans l’air du temps, mais sans pour autant divulguer ma pensée profonde bien sûr.

Ne gâchons donc pas les efforts accomplis de part et d’autres ces dernières années, ainsi que les résultats acquis (voir ci-dessous), garants pour moi d’une raison d’y croire, avec peut-être dès cette nouvelle année une nouvelle dynamique, synonyme de succès futurs.

Donc, à toutes celles et ceux qui me suivent depuis le début, depuis peu, ou pas encore, je souhaite Une Excellente Année 2017, ensemble.

Jacques Samela

 

A lire :

. Conjoncture : Comment ça va mieux. (L’Usine Nouvelle n° 3483 du 15/09/16)

. L’industrie française à de l’avenir (Le Parisien Economie du 10/10/12)

 

 

Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016
Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016
Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016
Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016
Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016

Vus et lus dans Les Echos du 01 septembre 2016 et du 19 octobre 2016, l'Usine Nouvelle n° 3481 du 01 septembre 2016, et Le Parisien Economie du 17 octobre 2016

Commenter cet article