Altrad, Poma (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vu et lu dans Les Echos du 29/04/17
Vu et lu dans Les Echos du 29/04/17

Vu et lu dans Les Echos du 29/04/17

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 29 avril 2014, intitulé : Altrad, réussite d'un bâtisseur.

Vu et lu dans Les Echos du 13/04/17

Vu et lu dans Les Echos du 13/04/17

Trophée Montagne 2017 : Poma, leader tout terrain

Présences du 15/12/17 

#Trophées Presences

#transport par câble

#station de montagne
 

Le leader mondial du transport par câble a affiché en 2016 une croissance dynamique de plus de 15 %. Présent dans 90 pays, Poma progresse notamment dans le transport en milieu urbain.

Le point avec le président du directoire, Jean Souchal.

 

Comment se répartit aujourd’hui votre activité ?

Jean Souchal, président du directoire de Poma : La neige représente un bon tiers de notre chiffre d’affaires, les infrastructures touristiques un autre tiers. Le câble urbain, en pleine progression, atteint aujourd’hui 20 % de notre activité. Enfin, Poma est également présent dans le transport industriel et le transport de matériaux.


Le transport urbain par câble est un marché qui explose…

JS : Ce moyen de déplacement a connu un renouveau grâce à l’Amérique du Sud. Des pays comme le Brésil et la Colombie possèdent une topographie qui se prête parfaitement au transport par câble. Autre pays stratégique pour nous : l’Algérie. Il s’agit du premier pays au monde en termes de transport par câble en milieu urbain. Nous avons d’ailleurs créé avec l’État algérien une entreprise commune pour développer ce type d’infrastructures. Il faut bien comprendre que le câble ne vient pas en concurrence avec les autres moyens de transport, mais, au contraire, il est complémentaire. Les mentalités évoluent aujourd’hui en France. Notre groupe a ainsi été retenu à Orléans, Toulouse ou encore à Saint-Denis-de-La Réunion.


Quels sont vos axes d’innovation ?

JS : Nous travaillons sur deux axes. D’une part, le confort de l’usager : confort des cabines, installation du wifi, chauffage/climatisation, bien-être en général. L’autre chantier concerne la formation et l’accompagnement de nos clients. Nous avons ainsi monté avec le rectorat de Grenoble une formation post-bac sur le transport urbain par câble qui a démarré cette année au lycée Vaucanson.


Vous avez réalisé une forte croissance en 2016. Qu’en est-il cette année et comment s’annonce 2018 ?

JS : Après cette croissance l’an dernier, nous allons atteindre un palier, mais la tendance est très rassurante. En matière d’export, que ce soit pour le câble urbain ou touristique, nous avons des pays très actifs : la Chine bien sûr, où Poma est présent depuis plus de 30 ans, mais aussi la Russie ou encore l’Égypte et la Birmanie. Notre dernière satisfaction est notre participation à l’équipe qui a obtenu un prix*, le 17 novembre, pour la tour Brighton British Airways i360, inaugurée l’an dernier. Il vient récompenser notre recherche permanente d’excellence.
F. Combier

*Structural Awards 2017 décerné par The Institution of Structural Engineers


 Infos clés

  • Leader mondial du transport par câble
  • Export : 77 %
  • Effectif local : 454 en Isère
  • Effectif Groupe Poma : 1026
  • CA 2016 (Groupe Poma) : 343 M€

 A savoir

  • "Avec des réalisations dans 90 pays à travers le monde, il n’y a pas une montagne où nous ne sommes présents".
  • La Compagnie des Alpes a signé avec Poma un contrat de 38 M€ pour cinq appareils de remontées mécaniques destinées aux stations de Val d'Isère, Tignes, Méribel, La Plagne, Serre-Chevalier. 

 

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 11 décembre 2014, intitulé : Poma, de la montagne à la ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article