Le rendez-vous de l'Europe : Et maintenant ?

Publié le par Jacques SAMELA.

Le rendez-vous de l'Europe : Et maintenant ?
Le rendez-vous de l'Europe : Et maintenant ?

Les élections européennes désormais passées, avec vous l’avez certainement vu ou entendu, plusieurs faits importants pour l’existence de l’Union Européenne, que sont tout d’abord la participation en hausse dans l’ensemble des pays européens avec 51 % de suffrages, contre 42,6 % en 2014, la France arrivant elle à 52 %, la montée en puissance du sujet de l’écologie, grâce à certains scores représentatifs en Allemagne avec plus de 20 % de suffrages, en Irlande, une surprise avec 23 % de suffrages, ainsi qu’en France avec plus de 13 %, permettant à l’Europe dite verte de porter son capital siège à près de 70 au lieu de 54 précédemment, et de devenir la 3ème ou la 4ème force politique du parlement européen, mais aussi la percée contenue des souverainistes et consorts, attendu comme un tsunami, mais qui finalement pourrait être, pour faire la comparaison, comparée à une légère montée des eaux, ne permettant certainement pas à l’ensemble de ces forces, loin d’être unies, et dont la prémonition avant les élections était qu’elles allaient renverser la table en renvoyant chez eux cet ancien monde honnie, de représenter un blocage suffisamment fort pour empêcher le bon fonctionnement de l’Union. Malgré tout à prendre en considération et à surveiller de près.

Et maintenant me direz-vous ?

Tout d’abord des tractations, déjà en cours, pour désigner durant la rentrée parlementaire européenne ses principaux représentants pour les cinq ans à venir, ensuite, le plus urgent selon moi, régler définitivement ou pas, on ne sait plus finalement, le sujet du Brexit, afin d’éviter une paralysie totale de l’institution, ce qui serait à l’heure de choix primordiaux pour son avenir plutôt inopportun, car la marche du monde, ses concurrents, ses adversaires, ne l’attendront certainement pas, et enfin, la mise en œuvre d’actions pérennes concernant notamment la défense européenne, la gestion migratoire, sa compétitivité, et bien évidemment son positionnement face aux challenges de la transition énergétique, sujet qui sera certainement récurrent durant ces cinq prochaines années.

Pour ma part, ayant présenté durant de nombreux mois cette réalité européenne qui est la nôtre, j’espère justement que vous avez pu en apprécier mes interventions, sachez que je compte continuer ce travail d’information, en réitérant mes publications ciblées et donc ma rubrique intitulée « Le rendez-vous de l’Europe », mais plutôt chaque mois cette fois-ci, afin de ne pas être redondant, et redonner pleinement sa place au sujet principal de mon blog, la compétitivité de la France, de toute manière indissociable aujourd’hui de l’Union Européenne.

Jacques Samela

 

Publié dans En bref

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article