Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ubisoft, la filière vidéo (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Ubisoft, la filière vidéo (suites)
Ubisoft, la filière vidéo (suites)
Vu et lu dans Le Monde du 03/08/19
Vu et lu dans Le Monde du 03/08/19
Vu et lu dans Le Monde du 03/08/19

Vu et lu dans Le Monde du 03/08/19

Vus et lus dans Les Echos du 20/02/19, du 15/03/19, du 11 et du 12/06/19
Vus et lus dans Les Echos du 20/02/19, du 15/03/19, du 11 et du 12/06/19
Vus et lus dans Les Echos du 20/02/19, du 15/03/19, du 11 et du 12/06/19

Vus et lus dans Les Echos du 20/02/19, du 15/03/19, du 11 et du 12/06/19

Air France expérimentera le LiFi en cabine au salon du Bourget

5 Juin 2019 | VIPress.net

Dans le cadre du salon du Bourget, Air France, Latécoère et Ubisoft vont expérimenter le LiFi (Light Fidelity), la nouvelle technologie de transmission des données via la lumière et organiseront un tournoi de jeu vidéo en vol utilisant cette technologie.

Pendant toute la durée du Salon du Bourget, Latécoère présentera sur son stand une reproduction de cabine moyen-courrier Air France en taille réelle, intégrant la technologie LiFi. Les visiteurs du salon auront l’opportunité de tester en direct la rapidité et la fiabilité de cette technologie.

Latécoère, partenaire de 1er rang des grands avionneurs internationaux, a conçu une solution d’infrastructure LiFi permettant aux fournisseurs de systèmes de divertissement et de communication d’optimiser la connectivité en vol. Cette technologie présente de nombreux avantages : un échange de données multimédias à très haute vitesse (vitesse actuelle 100 fois supérieure au Wi-Fi) ; moins de câbles à bord (élimination des câbles en cuivre au profit de l’optique), provoquant une réduction du poids global de l’appareil et donc de sa consommation en carburant.

Afin de démontrer la puissance du débit proposé par le LiFi, Ubisoft donnera le coup d’envoi d’un tournoi de son jeu vidéo de course tout public Trackmania Stadium le lundi 17 juin sur le stand de Latécoère. Les visiteurs du salon du Bourget pourront découvrir le jeu en s’affrontant amicalement à partir des tablettes installées dans la reproduction d’une cabine moyen-courrier d’Air France.

Le tournoi officiel aura lieu quant à lui à partir du samedi 6 juillet 20h00 et s’achèvera avec des phases finales en septembre 2019 lors d’un vol commercial Air France exceptionnel dans un appareil pourvu spécialement pour l’occasion de 12 sièges équipés de la technologie LiFi de Latécoère.

Pour Yannick Assouad, directeur général de Latécoère : « Le développement de la technologie LiFi à bord des avions, pour lequel Latécoère se situe en pole position, redéfinit les conditions dans lesquelles les passagers et les personnels de cabine recevront et échangeront des données en vol à horizon 5 ans. Nous sommes fiers d’être à la pointe de cette innovation et notre maîtrise de cette technologie souligne les efforts soutenus en matière de R&T engagés par notre Groupe ces trois dernières années ».

Antoine Laborde, responsable innovation Air France, ajoute : « Nous sommes très heureux d’avoir l’opportunité d’expérimenter le LiFi sur un de nos avions, et d’organiser un tournoi de jeux vidéo à bord, deux grandes « premières mondiales ». L’In-Flight Entertainment est au cœur de l’expérience à bord d’Air France, et c’est donc tout naturellement qu’Air France investit dans des solutions innovantes qui permettront dans quelques années à nos clients de vivre de nouvelles expériences ».

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans deux domaines d’activités : les aérostructures (tronçons de fuselage et portes) représentant 58% du CA) et les systèmes d’interconnexion (câblage, meubles électriques et équipements embarqués) représentant 42% du CA.

 

Facebook s’allie à Ubisoft pour lancer Assassin’s Creed et Splinter Cell en réalité virtuelle

11/07/2019 

https://www.frenchweb.fr/facebook-sallie-a-ubisoft-pour-lancer-assassins-creed-et-splinter-cell-en-realite-virtuelle/368504?utm_source=FRENCHWEB+COMPLETE&utm_campaign=33689f4803-EMAIL_CAMPAIGN_2019_07_15_AM&utm_medium=email&utm_term=0_4eb3a644bc-33689f4803-106733281

  • Facebook aurait signé un partenariat avec Ubisoft pour obtenir les droits des jeux « Assassin’s Creed» et « Splinter Cell», dans le but d’en produire des versions en réalité virtuelle, selon le site The Information
  • Cet investissement, qui pourrait atteindre jusqu’à un milliard de dollars, s’inscrit dans la stratégie de Facebook visant à démocratiser ses casques de réalité virtuelle, dans lesquels il investit via sa filiale Oculus VR
  • Rachetée en 2014 par FacebookOculus VR est une société spécialisée dans la réalité virtuelle. Son dernier casque, Oculus Quest, lancé cette année pour 399 dollars, n’a pas besoin d’un smartphone ou d’un ordinateur connecté pour fonctionner. 
  • Les premières ventes de l’Oculus Quest auraient dépassé les prévisions de Facebook.
  • Pour augmenter les ventes, Facebook mise sur les jeux populaires de la franchise Ubisoft, après avoir financé plusieurs jeux d’autres éditeurs comme Electronic Arts.
  • Le géant américain souhaite également acquérir des studios pour produire ses propres jeux vidéo en réalité virtuelle et apporter une offre complémentaire à sa filiale Oculus VR

 

 

 

 

 

 

Ubisoft: un chiffre d’affaires en baisse de 9%, mais supérieur aux objectifs

18/07/2019

https://www.frenchweb.fr/ubisoft-un-chiffre-daffaires-en-baisse-de-9-mais-superieur-aux-objectifs/371121?utm_source=FRENCHWEB+COMPLETE&utm_campaign=aec7fdb539-EMAIL_CAMPAIGN_2019_07_18_PM&utm_medium=email&utm_term=0_4eb3a644bc-aec7fdb539-106733281

 

L’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a enregistré un chiffre d’affaires de 363,4 millions d’euros au premier trimestre 2019-20, en baisse de 9,2% par rapport au « record » du premier trimestre de l’exercice précédent, mais largement supérieur aux objectifs pour ce trimestre, selon un communiqué. Les réservations nettes, indicateur privilégié du groupe en termes de revenus, s’élèvent à 314,2 millions d’euros, soit 16% de plus que l’objectif donné lors de la publication des résultats annuels (environ 270 millions d’euros).

Le groupe explique cette différence par « des taux d’engagement par joueur record» et la bonne visibilité de ses jeux. L’investissement récurrent des joueurs (PRI), qui peuvent acheter des éléments ou des mises à jour après avoir acheté un jeu, est notamment en hausse de 19,5% par rapport au premier trimestre 2018-19, et représente 47,9% des réservations nettes. Le PDG du groupe Yves Guillemot salue ainsi la « très bonne performance des jeux d’Ubisoft – et notamment de « Rainbow Six Siege » et d' »Assassin’s Creed Odyssey » – avec une très forte croissance de l’investissement récurrent des joueurs sur PC et consoles».

Ubisoft prévoit quatre « blockbusters » dans les prochains mois

Le groupe souligne également le succès de « The Division 2 », sorti en mars : « plus gros succès de l’industrie depuis le début de l’année» en nombre d’unités vendues, et conçu pour inciter les joueurs à réaliser des achats réguliers au cours du jeu. « Sur les prochaines années, Ubisoft est idéalement positionnée», a affirmé Yves Guillemot, cité dans le communiqué, qui a affirmé plus tard dans une conférence « ne pas être sous pression de la concurrence pour le moment».

Ubisoft a prévu de sortir quatre « blockbusters » (jeux dits « AAA ») pendant l’exercice courant: le premier début octobre et les trois autres début 2020. La société a confirmé ses objectifs annuels d’environ 2 185 millions d’euros de réservations nettes et environ 480 millions d’euros de résultat opérationnel non-IFRS sur l’exercice. Ses perspectives pour le second trimestre sont de 310 millions d’euros de réservations nettes, en baisse de 15% par rapport à l’exercice précédent.

 

 

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 19/12/13, intitulé : Ubisoft : Union des Bretons Indépendants (UBI), soft (Software).

Vu et lu dans Les Echos du 20/02/19
Vu et lu dans Les Echos du 20/02/19

Vu et lu dans Les Echos du 20/02/19

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 27 novembre 2017, intitulé : La filière vidéo, une nouvelle ère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article