Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La filière bio (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

La filière bio (suite)
La filière bio (suite)
Vus et lus dans Les Echos du 05/06/19, du 12/07/19, et du 03/09/19
Vus et lus dans Les Echos du 05/06/19, du 12/07/19, et du 03/09/19
Vus et lus dans Les Echos du 05/06/19, du 12/07/19, et du 03/09/19

Vus et lus dans Les Echos du 05/06/19, du 12/07/19, et du 03/09/19

Vus et lus dans Les Echos du 11/07/19, et le Parisien Weekend du 06/09/19
Vus et lus dans Les Echos du 11/07/19, et le Parisien Weekend du 06/09/19
Vus et lus dans Les Echos du 11/07/19, et le Parisien Weekend du 06/09/19

Vus et lus dans Les Echos du 11/07/19, et le Parisien Weekend du 06/09/19

Le bio plus efficace que les pesticides selon l'INRA

 le 20/08/2018 / L’Usine Nouvelle

Alors que l'utilisation et la  dangerosité  du  glyphosate  sont de plus en plus questionnées, les chercheurs de l'INRA de Rennes montrent, dans un article publié  mi-juillet  dans Nature  Sustainability , que l'agriculture biologique est aussi efficace que la pratique conventionnelle contre les parasites.

Les partisans du glyphosate le clament depuis des mois : il n’y a, à l’heure actuelle, aucune technique aussi efficace que l’utilisation du fameux pesticide pour protéger les cultures. Un argument que les chercheurs de l’INRA de Rennes viennent de mettre à mal. Dans une étude publiée cet été dans la revue scientifique Nature Sustainability, les chercheurs démontrent que la culture en agriculture biologique est au moins aussi efficace que la pratique conventionnelle. "Nous démontrons que, par rapport aux systèmes de culture conventionnels, l’agriculture biologique favorise le potentiel biologique global de lutte antiparasitaire", expliquent les scientifiques.

Une efficacité due à la régulation naturelle des parasites plus importante dans les systèmes de culture d'agriculture biologique que dans les systèmes conventionnels, et ce pour tous les types de bio-agresseurs. Pour arriver à ce résultat, l’INRA de Rennes a analysé plus de 177 études réalisées sur le sujet. Certes, les scientifiques observent une présence plus importante des mauvaises herbes dans les champs bio, mais selon eux, c’est la "présence de ces cultures non désirées qui permet de lutter au mieux contre les maladies et les ravageurs ".

Un recours judiciaire pour faire interdire le glyphosate en France

Les résultats de cette étude interviennent alors que le glyphosate est de plus en plus questionné. La semaine passée, un tribunal de Californie condamnait le géant de l’agro-chimie Monsanto à indemniser un jardinier atteint de cancer après qu’il ait utilisé du glyphosate. "Nos conclusions ouvrent des perspectives d’intérêt pour réduire l’utilisation de fongicides ou d’insecticides de synthèse sans pour autant augmenter les niveaux d’infestation des pathogènes ou des ravageurs", expliquent les chercheurs de l’INRA.

Une optique sur laquelle les députés du groupe Europe Ecologie Les Verts devraient s’appuyer. Les députés écologistes ont, en effet, ce lundi 20 août, déposé un recours judiciaire en référé pour faire interdire en France les herbicides contenant du glyphosate produit par Monsanto. 

Vu et lu dans Gala n° 137 du 10/10/19

Vu et lu dans Gala n° 137 du 10/10/19

Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19
Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19

Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19

Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19
Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19

Vu et lu dans Elle n° 3838 du 12/07/19

Vu et lu dans Ca m'interesse / Automne 2019
Vu et lu dans Ca m'interesse / Automne 2019
Vu et lu dans Ca m'interesse / Automne 2019

Vu et lu dans Ca m'interesse / Automne 2019

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 27/10/17, intitulé : La filière bio, à la croisée des champs et des chemins.

 

Salon international des produits biologiques (www.natexpo.com) / Du 20 au 22 octobre 2019

Salon international des produits biologiques (www.natexpo.com) / Du 20 au 22 octobre 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article