Soitec, Technicolor (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Soitec, Technicolor (suites)
Soitec, Technicolor (suites)

SOITEC ENREGISTRE UNE HAUSSE SÉQUENTIELLE DE SES VENTES TRIMESTRIELLES DE 27,1%

https://vipress.net/soitec-enregistre-une-hausse-sequentielle-de-ses-ventes-trimestrielles-de-271/

22 Oct 2020 

Soitec annonce un chiffre d’affaires de 140,8 millions d’euros pour le 2e trimestre de l’exercice 2020-2021 (clos le 30 septembre 2020), en hausse de 1,3% par rapport au 2e trimestre 2019-2020. Cette hausse résulte d’une croissance de 3,5% à périmètre et taux de change constants et d’un effet de change négatif de 2,2%. Par rapport au 1er trimestre 2020-2021, le chiffre d’affaires du 2e trimestre enregistre une croissance séquentielle de 27,1% à périmètre et taux de change constants.

Par rapport au 2e trimestre 2019-2020, le chiffre d’affaires réalisé au 2e trimestre 2020-2021 reflète une performance contrastée avec une légère croissance des ventes de substrats RF-SOI dédiés aux applications de radiofréquence pour smartphones, une baisse des ventes de substrats Power-SOI et FD-SOI dédiés aux marchés de l’automobile, de l’IoT et des produits grand public, une bonne performance des autres produits de spécialité SOI (Imager-SOI et Photonics-SOI) et une nouvelle forte hausse des ventes de substrats POI dédiés aux filtres RF pour smartphones.

« La solide performance réalisée au cours du deuxième trimestre de notre exercice fiscal 2020-21 montre que nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif d’un chiffre d’affaires annuel stable à périmètre et taux de change constant. Comme attendu, nous avons enregistré un rebond de nos ventes par rapport au premier trimestre et nous continuons d’anticiper une croissance séquentielle soutenue dans la deuxième partie de l’année. Nos ventes ont continué d’être portées par l’augmentation de la surface de RF-SOI liée au déploiement des générations cellulaires 4G et 5G, qui stimule également la demande de substrats POI dédiés aux filtres RF », commente Paul Boudre, directeur général de Soitec.

Depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, Soitec a été en mesure de maintenir la production sur l’ensemble de ses sites industriels, livrer ses clients, poursuivre l’avancement de tous ses projets de R&D majeurs conformément à leurs feuilles de route et, enfin, augmenter la capacité de production de plaques de 150 mm à Bernin 3.

Soitec confirme attendre pour l’exercice 2020-2021 un chiffre d’affaires stable à périmètre et taux de change constants ainsi qu’une marge d’EBITDA autour de 30% pour l’activité de sa division Electronique.

 

TRANCHES RF-SOI : SOITEC REMPORTE UN CONTRAT PLURIANNUEL AUPRÈS DE GLOBALFOUNDRIES

5 Nov 2020 / VIPress.net

Soitec annonce un accord pluriannuel de fourniture à Globalfoundries (GF) de tranches de silicium sur isolant de 300 mm destinées aux applications de radiofréquence (RF-SOI). Cet accord stratégique sécurise la fourniture de substrats qui permettront à GF d’étendre sa position dans la fourniture de solutions destinées aux prochaines générations de smartphones.

Cet accord d’approvisionnement stratégique va permettre à Globalfoundries de répondre à la demande croissante pour sa technologie 8SW RFSOI utilisée par les principaux fournisseurs de modules frontaux destinés aux smartphones 5G sub-6 GHz. Dédiée à la radiofréquence, la technologie 8SW RF-SOI est dédiée à la production de modules frontaux (Front End Module, FEM) équipés des commutateurs et amplificateurs à faible bruit (Low Noise Amplifiers, LNA). Elle est optimisée pour offrir la meilleure combinaison de performance, efficacité énergétique et intégration numérique requise par les concepteurs et les fournisseurs actuels et futurs de smartphones 4G LTE et sub-6 GHz 5G. Cette nouvelle plateforme utilise les substrats RF-SOI de dernière génération développés par Soitec.

Les principaux fournisseurs de composants pour les smartphones sub-6 GHz 5G comptent parmi les clients de la technologie 8SW RF-SOI de Globalfoundries.

« Actuellement, huit smartphones sur dix sur le marché contiennent des composants sur silicium manufacturés par Globalfoundries et la demande pour nos solutions différenciées de radiofréquence continue de monter en flèche alors que le secteur est en transition vers la 5G. La révolution de la 5G ne pourrait se faire sans Globalfoundries et nos solutions de radiofréquence qui sont à la pointe de ce qui se fait dans l’industrie. La sécurisation de notre approvisionnement en plaques auprès de Soitec, notre partenaire de longue date, est stratégique. Elle va permettre à Globalfoundries de répondre à la demande toujours croissante pour nos solutions dédiées à la 5G », déclare Bami Bastani, senior vice president en charge des applications pour les infrastructures mobiles et sans fil chez Globalfoundries.

« Avec nos unités industrielles en France et à Singapour, nous avons installé la plus grande capacité mondiale de fabrication des substrats les plus avancés pour répondre aux besoins du marché 5G en pleine croissance. Avec cet accord pluriannuel, nous sommes très heureux de renforcer encore notre partenariat de longue date avec Globalfoundries », ajoute Bernard Aspar, directeur général adjoint de Soitec.

Ce nouvel accord renforce les relations étroites qui existent déjà entre Globalfoundries et Soitec. En 2017, les deux sociétés ont conclu un accord de fourniture d’une durée de cinq ans pour les tranches de silicium sur isolant FD-SOI destinées à la plate-forme 22FDX de GF. Implantée à Dresde, en Allemagne, la plateforme 22FDX de GF a depuis lors généré 4,5 milliards de dollars de revenus liés à la conception de plus de 350 millions de puces.

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire l'article du 30 mai 2018, intitulé : Soitec, une réponse française et européenne

 

TECHNICOLOR AURA RÉDUIT SES EFFECTIFS DE PRÈS DE 30% À LA FIN DE L’ANNÉE

https://vipress.net/technicolor-aura-reduit-ses-effectifs-de-pres-de-30-a-la-fin-de-lannee/

6 Nov 2020 

Lors de la présentation de ses résultats du 3e trimestre, le groupe français Technicolor s’est déclaré confiant dans la réalisation de son objectif de réduction de coûts de plus de 160 millions d’euros sur l’année, portées par une réduction des effectifs permanents de près de 30% par rapport à décembre 2019.

On ne connaît pas le détail de la réduction de ses effectifs par branche d’activités (maison connectée, services de production, services DVD), ni par pays. Les salariés de Technicolor à Cesson-Sévigné près de Rennes savent néanmoins depuis juillet que 110 postes seront supprimés sur 286 emplois sur le site spécialisé dans les décodeurs numériques.

Le groupe vise désormais 325 millions d’euros d’économies de coûts d’exploitation à horizon 2022. A fin septembre 2020, Technicolor avait déjà réalisé 109 millions d’euros d‘économies, et, comme indiqué précédemment, prévoit de réaliser plus de 160 millions d’économies en 2020.

« Le groupe a démontré sa résilience face à la crise de la Covid-19 au cours du troisième trimestre. Le plan de transformation du groupe a permis d’améliorer significativement la rentabilité et la génération de trésorerie sur un an, même si Technicolor a souffert en termes de chiffre d’affaires au cours de cette période difficile. Nous restons donc confiants dans la réalisation de nos perspectives 2020 et 2022 ainsi que dans la réalisation d’une croissance rentable, d’une génération de trésorerie et d’une création de valeur pour nos actionnaires. Suite à l’achèvement de notre restructuration financière, Technicolor dispose désormais de la structure financière adéquate et des financements suffisants pour mener à bien ses projets de transformation et d’expansion », a déclaré Richard Moat, directeur général de Technicolor.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de Technicolor est en chute de 19,2%, à 2,23 milliards d’euros par rapport aux 9 premiers mois de 2019, dont -41,6% dans la division Services de production (à 390 M€), – 21,8% dans la division Services DVD (à 495 M€) et -6,6% dans la division Maison Connectée (à 1327 M€).

Pour le seul 3e trimestre, le chiffre d’affaires de la Maison Connectée (l’activité qui intéresse le plus notre profession) s’élève à 488 millions d’euros, en hausse de 10,6% d’une année sur l’autre à taux constants (+41,2% en Amérique du Nord) et de 4,2% à taux courants. La division a connu un ralentissement de la demande et des contraintes d’approvisionnement en Eurasie, qui ont été partiellement compensées par une demande accrue de la division câble nord-américaine, qui maintient sa position de leader sur le segment haut débit et sur le segment vidéo basé sur Android. Les choix stratégiques visant à se concentrer sur l’accès haut débit et à transformer les opérations pour accroître l’efficacité se sont révélés efficaces dans le contexte de la Covid-19. Les résultats sur les neuf premiers mois de 2020 valident la solidité et l’avenir du business model de Maison Connectée, souligne l’avis financier du groupe.

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 30 juillet 2016, intitulé : Technicolor, un fringant centenaire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article