Excellente journée à vous toutes (lectrices ou non)

Publié le par Jacques SAMELA.

Excellente journée à vous toutes (lectrices ou non)
Excellente journée à vous toutes (lectrices ou non)
Vu et lu dans Femme Actuelle n° 1882 du 19/10/20
Vu et lu dans Femme Actuelle n° 1882 du 19/10/20

Vu et lu dans Femme Actuelle n° 1882 du 19/10/20

Réseaux : quand les femmes font des étincelles

https://groupe-ecomedia.com/reseaux-quand-les-femmes-font-des-etincelles/?utm_source=NEWSLETTER+ECO&utm_campaign=a0225b27f3-EMAIL_CAMPAIGN_2018_06_22_09_56_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_4858320de0-a0225b27f3-164133393

 GROUPE ECOMEDIA | 18 Fév

 

Une nouvelle association féminine d’actrices impliquées et soucieuses de faire rayonner le département de l’Ain a vu le jour en 2020.

«On ne diffuse pas suffisamment de messages positifs dans notre société, aujourd’hui », explique Sandrine Rival, présidente des Étincelles, une nouvelle « association de femmes impliquées et soucieuses de faire rayonner le territoire de l’Ain ». Créée en 2020 avec sept adhérentes, elle en compte 13 aujourd’hui.

https://v8d3y5m7.rocketcdn.me/wp-content/uploads/2021/02/Femmes-reseau-ain-etincelles-1.jpg

« Ce peut être des chefs d’entreprise ou des femmes à responsabilité, dans le travail comme dans le milieu associatif, des mères au foyer, des agricultrices… Il s’agit de montrer, notamment aux jeunes, ce que nous pouvons faire toutes ensemble et faire profiter des porteuses de projets de notre expérience, de montrer notre capacité à agir et à rebondir en toutes circonstances. On dit parfois qu’il est dur d’être une femme, moi je veux prouver que si l’on s’en donne les moyens, tout est possible. Nous sommes partenaires d’une association arlésienne de femmes chefs d’entreprise. Un réseau de 60 adhérentes qui nous apporte beaucoup d’expérience. »

Du rebond à l’action

Si la crise n’a pas permis d’organiser autant d’événements qu’elles l’auraient voulu, Les Étincelles ont invité le directeur de la banque CIC pour une conférence sur la conjoncture et le PGE. Elles ont fait intervenir Julie Chaber, autrice du livre “Le journal pas si triste de mon cancer du sein”, en visioconférence dans le cadre d’Octobre Rose, avec la participation de l’association Blanc Bleu Rose de la clinique Convert.

Enfin, elles ont offert aux résidentes du centre d’accueil de femmes en difficulté, des calendriers et des kits de beauté, puis ont mis en place une selfie box pour leur permettre de se prendre en photo avec leurs enfants. « Nous avons essayé d’apporter de la joie », conclut Sandrine Rival.


Par Sébastien Jacquart

 

 

Vus dans Le Parisien Weekend n° 23780 du 12/02/21 et n° 23792 du 27/02/21, et Les Echos du 07/09/20
Vus dans Le Parisien Weekend n° 23780 du 12/02/21 et n° 23792 du 27/02/21, et Les Echos du 07/09/20

Vus dans Le Parisien Weekend n° 23780 du 12/02/21 et n° 23792 du 27/02/21, et Les Echos du 07/09/20

Et pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 29 mars 2016, intitulé : Christine Lagarde, une femme française d'influence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article