Le château de Chantilly, encore des efforts

Publié le par Jacques SAMELA.

Le château de Chantilly, encore des efforts
Le château de Chantilly, encore des efforts
Vu et lu dans Les Echos du 17/02/21

Vu et lu dans Les Echos du 17/02/21

L'État verse 4,5 millions d'aide exceptionnelle au domaine de Chantilly

https://www.lefigaro.fr/culture/l-etat-verse-4-5-millions-d-aide-exceptionnelle-au-domaine-de-chantilly-20210324

le 24/03/2021

Le château des Condé, qui appartient à l'Institut de France, est dans une impasse financière. Afin de lui permettre de passer cette année, l'État a mobilisé son plan de relance. 

Géré par l'Institut de France, le domaine enregistre 7 millions d'euros de perte notamment en raison de la crise sanitaire. 

En janvier, le domaine de Chantilly (Oise) était au bord du gouffre. Depuis mercredi, il sait qu'il va pouvoir respirer un peu. Grâce au plan de relance, le château des Condé va bénéficier d'une aide de 4,5 millions d'euros, ce qui lui permettra d'avoir la trésorerie nécessaire pour passer la crise. «Il était indispensable d'aider ce joyau historique et culturel français», fait valoir Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, tandis que Roselyne Bachelot, son homologue de la Culture, parle «d'un devoir».

Haut du formulaire

Le domaine, qui a été légué à l'Institut de France par le duc d'Aumale en 1887, est dans une double impasse. En juillet 2020, son mécène historique, le prince Aga Khan, s'est retiré, après avoir financé travaux et restaurations pendant 15 ans (près de 70 millions d'euros). La crise sanitaire s'est invitée dans la même année, ce qui n'a évidemment pas arrangé les choses, puisque la fréquentation a chuté de moitié en 2020.

Un changement de direction

En début d'année 2021, Chantilly a lancé une souscription, comme une bouteille à la mer, afin d'attirer l'attention du grand public sur ses pertes abyssales (7 millions d'euros). Xavier Darcos, chancelier de l'Institut, a par ailleurs pris son bâton de pèlerin, afin de convaincre l'État et la région Hauts de France de voler au secours du domaine. Il a visiblement été entendu ; dans un communiqué, les deux ministres indiquent même que le montant de l'aide pourra «être révisé en fonction de la date de réouverture du domaine».

Le château et le musée de Condé recèlent d'œuvres de Botticelli, de Fra Angelico, de Raphaël, Giotto ou de Clouet ; il s'agit de la deuxième collection de peintures anciennes après le Louvre. Il possède une bibliothèque fabuleuse, un jardin Le Nôtre et un musée du cheval. Pour l'instant, le temps y est suspendu. Seule l'annonce du départ de son directeur, Christophe Tardieu, qui doit rejoindre France télévisions en mai, a créé une onde, il y a deux jours. Chantilly est sauvé mais doit désormais trouver un nouvel administrateur: 2021 aura été une année charnière pour le grand patrimoine.

Xavier Darcros, Chancelier de l'Institut de France a tenu à exprimer «sa pleine gratitude au président de la République qui a entendu favorablement notre appel». Des remerciements qui vont aussi «au Premier ministre qui a arbitré les sommes attribuées, au ministre de l'Économie Bruno Le Maire, dont l'implication personnelle a été déterminante dans ce dossier, ainsi qu'à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot». Et d'ajouter : «Enfin, ce dossier a bénéficié de l'appui et du soutien constant d'Éric Woerth, président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, député de l'Oise, je le remercie chaleureusement.»

https://soutenir.domainedechantilly.com/b/mon-don

Au 02/04/21 : 176 284 € (1 930 dons)

 

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2020/05/le-chateau-de-chantilly-son-domaine-et-ses-a-cotes.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article