Atos, Criteo, Parrot, OVHcloud (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vu et lu dans Challenges n °711 du 23/09/21
Vu et lu dans Challenges n °711 du 23/09/21

Vu et lu dans Challenges n °711 du 23/09/21

Vu et lu dans Les Echos du 21/10/21

Vu et lu dans Les Echos du 21/10/21

Vu et lu dans Challenges n° 717 du 04/11/21
Vu et lu dans Challenges n° 717 du 04/11/21

Vu et lu dans Challenges n° 717 du 04/11/21

Excellence AI Lab, le nouveau laboratoire d’Atos et NVIDIA qui fonctionnera avec le supercalculateur BullSequana X

https://www.actuia.com/actualite/excellence-ai-lab-le-nouveau-laboratoire-datos-et-nvidia-qui-fonctionnera-avec-le-supercalculateur-bullsequana-x/?mc_cid=72a70034b1&mc_eid=ed2cb670a6

Le 22 novembre 2021

 

Les sociétés Atos et NVIDIA sont partenaires dans des domaines différents comme les supercalculateurs, les solutions “edge”, la santé avec la plateforme Clara. Le 15 novembre dernier, elles ont annoncé la création d’un nouveau laboratoire d’intelligence artificielle, l’Excellence AI Lab (EXAIL) où scientifiques et chercheurs auront pour objectif d’accélérer le progrès des technologies informatiques, de l’éducation et de la recherche en Europe à l’aide du calcul haute performance et de l’IA. Les premiers travaux du laboratoire se concentreront sur cinq domaines de recherche : la recherche climatique, la santé et l’analyse du génome, l’hybridation avec l’informatique quantique, l’edge IA/ « Computer Vision » et la cybersécurité. 

Pour ces travaux, Atos développera un supercalculateur BullSequana X avec le processeur Arm Grace de NVIDIA, le GPU nouvelle génération Ampere Next, la solution BXI Exascale Interconnect d’Atos et la plateforme réseau Quantum-2 Infiniband de NVIDIA qui permet des performances prédictives comme si l’application était exécutée sur un système dédié.

Prédire et combattre le réchauffement climatique

Atos et Nvidia vont utiliser le supercalculateur JUWELLS, signé Atos qui a bénéficié des architectures GPU de NVIDIA pour tenter notamment de lutter contre le changement climatique. À ce sujet, Agnès Boudot, Senior Vice President, Directrice des activités HPC & Quantique chez Atos a déclaré :

 “Cette année, à SC’20, nous mettons en avant la manière dont Atos permet une simulation plus rapide, plus intelligente et plus écologique – et le système de supercalcul JUWELS en est un excellent exemple. Ce fut fantastique de travailler avec Jülich et ses partenaires pour offrir ces performances et cette puissance accrues afin de stimuler une recherche et une innovation sans précédent en Europe”

De son côté, Ian Buck, directeur général et vice-président de l’informatique accélérée chez Nvidia déclarait:

“Nos GPUs A100 Tensor Core présentés dans ce module ‘booster’ sont basés sur l’architecture Ampere de NVIDIA, une réalisation technique révolutionnaire qui apporte une amélioration massive des performances par rapport à la génération précédente, pour la l’apprentissage et l’inférence en IA. Cette plateforme, à l’échelle d’un datacenter, avec des unités de calcul GPU et le réseau Mellanox HDR InfiniBand, permet aux chercheurs de Jülich de se lancer dans le développement et le déploiement de l’analyse accélérée des données, du HPC et de l’IA pour relever les défis de l’ère de l’IA exascale.”

Les chercheurs d’Atos et de NVIDIA exécuteront donc de nouveaux modèles d’IA et de deep learning sur le supercalculateur Juwell basé au Jülich Supercomputing Centre, en Allemagne. Ces modèles à grande échelle pourront servir à prédire l’évolution de phénomènes météorologiques extrêmes comme les vagues de chaleur, les ouragans, etc.

Atos et NVIDIA espèrent ainsi mieux comprendre le changement de comportement de ces phénomènes météorologiques dus au réchauffement climatique grâce aux calculs de classe exascale. Andy Grant, vice-président des ventes mondiales, HPC,IA et Quantomm chez Atos a déclaré :

Atos est fermement engagé dans ses ambitions en matière de décarbonation, qui consistent à compenser toutes nos émissions résiduelles d’ici 2028 pour atteindre “zéro émission nette” et à réaliser l’objectif SBTi de réduire nos émissions mondiales de carbone sous notre contrôle et notre influence de 50 % d’ici 2025, De nombreux centres de modélisation climatique de premier plan, tels que Météo France, DKRZ, KNMI et AEMet, utilisent nos supercalculateurs BullSequana pour exécuter leurs modèles météorologiques et climatiques à grande échelle. L’annonce de la création du laboratoire EXAIL illustre notre engagement continu dans ce domaine, un an après la création de notre centre d’excellence en modélisation météorologique et climatique avec l’ECMWF.”

Chez Nvidia, Ian Buck, Vice-Président et Directeur général, Informatique accélérée, a commenté :

“Le changement climatique s’intensifie et augmente la fréquence de phénomènes météorologiques extrêmes qui perturbent des régions entières, coûtant aux gouvernements et aux économies des centaines de milliards d’euros chaque année, L’objectif d’EXAIL est de faire avancer des travaux de recherche critiques pour relever les défis mondiaux urgents liés au changement climatique.”

Booster la recherche médicale

Le traitement informatique des données génomiques révolutionne la mise au point de médicaments et les soins de santé. Le framework Clara, développé par NVIDIA, sera utilisé par les chercheurs, ses performances de calcul sont très intéressantes pour des applications en imagerie médicale, en génomique et en chimie numérique.

Le nouveau laboratoire EXAIL devrait permettre d’accélérer la découverte de médicaments et la conception de solutions de diagnostic avancées à l’aide de systèmes embarqués, de l’edge computing, de centre de données et de plateformes cloud.

Faire progresser la recherche quantique

Le quantique devrait permettre de résoudre certains problèmes complexes plus rapidement que les systèmes HPC les plus puissants actuels. En 2016, Atos a lancé un programme quantique dirigé par un conseil consultatif de haut niveau et mis en œuvre par le laboratoire Atos Quantum.

Quantum Learning Machine, plateforme de simulation et de développement logiciel quantique, utilisera les GPU de NVIDIA pour contribuer à augmenter de façon considérable la vitesse et l’échelle des simulations quantiques, et ainsi accélérer la recherche sur les algorithmes quantiques, la science de l’information quantique, les nouvelles architectures de processeurs quantiques et les architectures de systèmes hybrides associant quantique et GPU.

 Accélérer la Computer Vision

Les équipes de recherche d’EXAIL travailleront à accélérer les progrès de Computer Vision et de l’infrastructure sans fil 5G via six laboratoires Atos équipés de la technologie NVIDIA Fleet Command pour assurer le déploiement et la gestion sécurisés des applications.

Développer la cybersécurité « Zero Trust »

Les équipes de recherche d’EXAIL ont aussi pour objectif de développer une nouvelle plateforme de cybersécurité data-center-to-edge « Zero Trust », qui s’appuiera sur le framework d’IA ouvert Morpheus de Nvidia ainsi que de nouveaux modèles d’IA pour détecter instantanément les nouvelles menaces de cybersécurité.

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2019/05/atos-le-mousquetaire-du-numerique.html

 

 

Vu et lu dans Les Echos du 10/12/21

Vu et lu dans Les Echos du 10/12/21

Vus et lus dans Les Echos du 01/07/21 et du 21/10/21

Vus et lus dans Les Echos du 01/07/21 et du 21/10/21

Vu et lu dans Challenges n° 690 du 18/03/21

Vu et lu dans Challenges n° 690 du 18/03/21

Vu et lu dans Le Parisien Eco du 06/09/21
Vu et lu dans Le Parisien Eco du 06/09/21

Vu et lu dans Le Parisien Eco du 06/09/21

Vu et lu dans IT for Business de septembre 2021

Vu et lu dans IT for Business de septembre 2021

Vu et lu dans Electroniques de novembre 2021

Vu et lu dans Electroniques de novembre 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article