Criteo, Sigfox (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Criteo, Sigfox (suites)
Criteo, Sigfox (suites)

Criteo et Inria annoncent un partenariat stratégique pour le développement d’une IA responsable

https://www.actuia.com/actualite/criteo-et-inria-annoncent-un-partenariat-strategique-pour-le-developpement-dune-ia-responsable/?mc_cid=cfbada29ff&mc_eid=ed2cb670a6

Le 1 avril 2022

 

Ce 31 mars, Criteo, entreprise technologique internationale qui fournit la première Commerce Media Platform au monde, a annoncé un partenariat de recherche de cinq ans entre le Criteo AI Lab et Inria (l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique). Ce partenariat couvre l’ensemble des collaborations à venir entre Criteo et Inria sur l’intelligence artificielle (IA).

Fondée en 2005 par Jean-Baptiste Rudelle, Franck Le Ouay et Romain Nicolli, Criteo est une société spécialisée dans le retargeting (reciblage publicitaire, une technique de marketing en ligne permettant de cibler les visiteurs d’un site ou d’une page web. Elle a créé en juin 2018, le Criteo AI Lab, composé actuellement de 60 ingénieurs et 30 chercheurs, un centre d’excellence en recherche sur le deep learning et l’IA qui explore  l’impact à l’échelle mondial de l’IA sur la publicité et le commerce. Ses recherches sont publiées dans divers forums publics et il développe des outils open source.

Ce laboratoire vise à approfondir la recherche académique et industrielle. Ses équipes collaborent avec de prestigieuses institutions académiques publiques, comme le CNRS ou l’INRIA, créant ainsi des passerelles entre les secteurs privés et publics. En outre, Criteo finance des stages, des doctorats et des recherches postdoctorales pour préparer la prochaine génération de chercheurs.

Le partenariat Criteo AI lab et Inria

Criteo AI Lab et Inria partagent une vision commune : celle d’une recherche à la fois ouverte, au meilleur niveau académique, et ancrée dans des problématiques industrielles, afin de développer des outils de gestion éthique des données et les rendre accessibles à la communauté des chercheurs et aux entreprises.

Pour étudier l’impact de l’IA sur la conception de places de marchés transparentes et équitables, une équipe-projet commune, FAIRPLAY, dirigée par Vianney Perchet, chercheur principal à Criteo, chercheur au CREST et professeur à l’ENSAE ainsi que Patrick Loiseau, chercheur Inria, a été créée. Cette équipe de recherche, hébergée à la fois au CREST, unité mixte de recherche CNRS-ENSAE-ENSAI-Ecole Polytechnique, et chez Criteo, est composée de cinq chercheurs académiques (Inria, ENSAE et Ecole Polytechnique) et de quatre chercheurs et ingénieurs de Criteo.

Elle devra aborder divers problèmes et plus particulièrement:

  •  Comment donner accès à des contenus pertinents et personnalisés, tout en prenant en compte les impératifs de la protection des données personnelles, et notamment dans certains cas, la connaissance moindre des utilisateurs et de leurs usages ?
  • Comment s’assurer qu’une publicité ou une offre d’emploi pourront être vus de façon non-discriminatoire ?

Ces questions sont primordiales pour Criteo, qui, en tant qu’organisateur de places de marché publicitaires, utilisent pour ses acheteurs d’espaces publicitaires et ses vendeurs des systèmes automatiques reposant sur l’IA. Les travaux de l’équipe FAIRPLAY porteront également sur une IA éthique et de confiance et seront communiqués dans les revues scientifiques et conférences de premier plan, le code développé sera partagé en open source.

Pour Inria, ce partenariat avec Criteo s’inscrit dans le cadre, initié en 2018, d’un renforcement des accords stratégiques avec des entreprises françaises. Après Naval Group, EDF et Total Energie, Criteo est la 4ème entreprise avec qui Inria crée une équipe-projet commune.

Jean-Frédéric Gerbeau, Directeur Général délégué à la Science d’Inria, déclare :

« Ce partenariat constitue une nouvelle incarnation de ce qui anime Inria depuis plus de cinquante ans : excellence scientifique et impact économique. En tant que coordinateur du volet recherche du Plan National en Intelligence Artificielle, Inria a à cœur d’accélérer le leadership de la France en matière d’IA responsable. Nous sommes heureux de travailler avec Criteo pour atteindre cette ambition. »

Pour Criteo, cette collaboration montre la volonté de développer une innovation ouverte avec des partenaires du privé comme du public, portée par la conviction que la collaboration entre des chercheurs en IA des deux écosystèmes participe à l’effervescence du domaine.

Romain Lerallut, VP Engineering et Directeur du Criteo AI Lab, déclare de son côté :

« Impliquées depuis toujours dans des collaborations avec le milieu académique, les équipes de chercheurs de Criteo sont heureuses d’amorcer ce partenariat avec Inria, acteur incontournable de la recherche publique en sciences et technologie du numérique et donc en intelligence artificielle. Criteo poursuit avec ce partenariat sa politique de recherche ouverte et veut mettre à profit cette collaboration pour aborder des questions cruciales suscitées par l’IA, comme celles de la confiance, de l’équité, ou encore de la confidentialité. »

Criteo AI Lab et Inria sont classés en tête de l’Union Européenne, respectivement dans la catégorie des laboratoires privés et des établissements académiques, pour le volume de leurs publications dans les conférences de recherche les plus prestigieuses sur l’IA.

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2013/11/criteo-le-r%C3%AAve-am%C3%A9ricain.html

 

 

UNABIZ DÉSIGNÉ REPRENEUR DE SIGFOX QUI S’OUVRIRA AUX TECHNOLOGIES LORA, LTE-M ET NB-IOT

UnaBiz désigné repreneur de Sigfox qui s’ouvrira aux technologies Lora, LTE-M et NB-IoT - VIPress.net

 

Publié par Frédéric Fassot | 22 Avr 2022 | 

 

Le Tribunal de Commerce de Toulouse a désigné la société UnaBiz, fournisseur de services IoT et opérateur du réseau Sigfox à Singapour et à Taïwan, comme repreneur de Sigfox et de sa filiale Sigfox France SAS (opérateur en France) dans le cadre de leur redressement judiciaire. Le nouveau Sigfox  collaborera avec d’autres technologies LPWAN telles que Lora, LTE-M et NB-IoT, affirme le repreneur.

Cette offre de reprise a été sélectionnée de manière unanime parmi les neufs dossiers étudiés par tous les organes de la procédure. Au cours des prochaines semaines, les administrateurs, la direction de Sigfox et les représentants du personnel travailleront aux côtés d’UnaBiz afin de garantir une poursuite optimale des activités commerciales de l’entreprise. La continuité des activités est en effet une priorité absolue pour la nouvelle équipe de direction. Pendant cette période de transition, 110 emplois seront préservés sur un total de 174. Selon le quotidien Les Echos, le montant du rachat est de 3,6 millions d’euros.

« Je tiens à remercier l’ensemble de la communauté Sigfox pour son soutien, ainsi que le gouvernement français pour avoir autorisé notre investissement. Alors que cette reprise marque  un nouveau départ pour Sigfox, UnaBiz garantira définitivement la souveraineté technologique française de Sigfox », déclare Henri Bong, co-fondateur et co-CEO d’UnaBiz.

UnaBiz estime que Sigfox est dans une position unique pour promouvoir l’adoption massive de l’IoT, en tant que leader mondial des  services de communication IoT et initiateur du réseau 0G dans 75 pays du monde.

« Au-delà de sécuriser les ventes de Sigfox dans les 12 mois à venir, alors que de nouveaux marchés émergent dans un contexte post-pandémique, le nouveau Sigfox se réinventera et collaborera avec d’autres technologies LPWAN telles que Lora, LTE-M et NB-IoT pour saisir de nouvelles opportunités de développement », ajoute Henri Bong.

Afin de bâtir un écosystème mondial plus durable et collaboratif, de nouvelles stratégies et une nouvelle gouvernance seront mises en place pour faciliter les relations avec les partenaires, les clients et les opérateurs Sigfox, afin de soutenir le développement à long terme de l’entreprise dans son nouveau chapitre.

https://vipress.net/wp-content/uploads/2022/04/Sigfox-220422.jpg

Sigfox est l’un des premiers fournisseurs mondiaux de services de communication IoT et l’initiateur du réseau 0G. La société offre une combinaison de technologies à très faible coût et à très faible consommation d’énergie, avec un réseau mondial détenu et exploité par 75 opérateurs Sigfox, permettant aux entreprises de gagner en visibilité et de suivre leurs actifs dans le monde entier. Avec 20 millions d’objets connectés et près de 80 millions de messages envoyés par jour, Sigfox aide ses clients à extraire des données et à accélérer leur transformation numérique dans des domaines clés tels que le suivi et la gestion des actifs. Sigfox a été fondée en 2010 et son siège social est situé à Labège en France avec des bureaux à Dubaï, Madrid, Paris, Sao Paulo, Singapour et Tokyo.

La mission d’UnaBiz est d’accélérer l’efficacité des entreprises grâce au recueil de données pour ses clients et partenaires. L’entreprise est spécialisée dans la conception et production de capteurs ainsi que dans les services de plateforme de données, et travaille avec différentes technologies LPWA (low-power wide-area) telles que Sigfox, LTE-M, NB-IoT et LoRa. UnaBiz veut stimuler la croissance des entreprises en particulier dans des secteurs clés tels que les compteurs connectés, la gestion intelligente des bâtiments ainsi que la chaîne logistique intelligente.

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2016/11/sigfox-de-la-start-up-a-la-scale-up.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article