Atos, Pasqal (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Atos, Pasqal (suites)
Atos, Pasqal (suites)

Atos annonce le lancement d’« Atos Business Outcomes-as-a-service » développé en collaboration avec Dell Technologies

Atos annonce le lancement d'« Atos Business Outcomes-as-a-service » développé en collaboration avec Dell Technologies (actuia.com)

Le 25 mai 2022

 

Début mai, Atos a annoncé le lancement d’Atos Business Outcomes-as-a-Service ( Atos BOaaS ), une offre 5G, Edge et IoT développée conjointement avec Dell Technologies. Atos BOaaS s’appuie sur les avantages de l’architecture Cloud-to-Edge (périphérie) et Cloud-to-Far-Edge (périphérie distante) afin d’en extraire des données commercialement exploitables grâce à l’intelligence artificielle. Le déploiement, le pilotage et la gestion de la solution sont automatisés de bout en bout.

ATOS

Atos, entreprise de services du numérique française créée en 1997, est un leader international de la transformation digitale comptant 111 000 collaborateurs et dont le chiffre d’affaires annuel est d’environ 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 71 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients.

Le 30 avril 2018, l’assemblée générale des actionnaires d’Atos a adopté la raison d’être d’Atos et inscrit celle-ci dans les statuts de la société : « contribuer à façonner l’espace informationnel ». Grâce à ses compétences et ses services, Atos soutient le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. A l’international, Atos permet à ses clients, à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

Dell Technologies

Dell Technologies, entreprise américaine créée par Michael Dell en 1984 sous le nom de PC’s Limited, basée à Round Rock, au Texas, est un acteur majeur de la conception et la construction d’ordinateurs mais également un fournisseur de solutions de technologie de l’information (TI). Elle propose des solutions multi-cloud et big data, qui reposent sur une infrastructure de centre de données moderne.

Sa plateforme de stockage de données, Streaming Data Platform (SDP), permet aux entreprises d’accéder à une solution unique pour toutes leurs données (de streaming ou non). Cette solution fournit des fonctionnalités prêtes à l’utilisation et prend en charge l’ingestion de données à haut débit avec une solution de stockage de streaming Open Source, avec mise à l’échelle automatique. L’offre s’appuie sur des technologies Open Source, comme Apache Flink, Spark et Pravega, et des connecteurs d’applications comme Boomi et Kafka, afin de favoriser l’accessibilité à un large éventail de fonctionnalités et de moteurs. Avec un modèle de programmation qui alimente les fonctionnalités de plusieurs moteurs, SDP contribue à réduire le temps de développement des applications et permet d’extraire des informations en temps réel sur l’activité au fur et à mesure de l’ingestion des données, ce qui élimine toutes les inefficacités opérationnelles et de stockage.

ATOS BOaaS

L’Edge computing ajoute de la complexité aux systèmes numériques, et l’IoT génère d’importants volumes de précieuses données inexploitées. En associant l’expertise d’Atos et de Dell, Atos BOaaS permet aux entreprises d’obtenir rapidement des résultats opérationnels tangibles et reproductibles à partir de flux de données et d’analyses IoT. La solution permet également de gérer un écosystème IoT depuis un tableau de bord unique.

Atos BOaaS introduit La Streaming Data Platform de Dell, l’une des applications d’IA en périphérie parmi les plus innovantes, qui crée des pipelines de données fiables, rapides et sécurisés de la périphérie au cloud, favorisant ainsi l’analyse des données. Atos regroupe tous les composants technologiques au sein de services complémentaires, dans un modèle de consommation à la demande et permet ainsi aux clients de se concentrer sur les avantages opérationnels que procure l’analyse des données, en périphérie et dans le cloud.

Atos BOaaS révolutionne les opérations numériques en dispensant les entreprises d’une assistance technique sur site, ce qui réduit leur empreinte carbone, permettant ainsi à chaque client d’économiser des centaines de tonnes de CO2 par an.

L’impact économique et environnemental annuel d’Atos BOaaS peut être calculé comme suit : sur 1 000 commerces de détail, la solution permet d’économiser 66 000 heures sur la maintenance, la conformité et les mises à jour ; et jusqu’à +1 % à 2 % de chiffre d’affaires, ce qui correspond à 4,2 millions de dollars d’économie en support numérique.

La capacité d’innovation d’Atos a été récompensée le 4 mai dernier au Dell Technologies World à Las Vegas avec le prix Dell Technologies Global Alliances 2022 – Global Excellence in Innovation Award, qui marque l’engagement d’Atos pour accompagner les succès de ses clients à l’ère des données.

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2019/05/atos-le-mousquetaire-du-numerique.html

 

 

Siemens finance un projet de recherche avec le développeur français d'ordinateurs quantiques Pasqal sur des outils de conception assistée par ordinateur.

Siemens fait équipe avec Pasqal pour l'EDA quantique - Electronique-ECI (ecinews.fr)

Le 14 avril 2022

 

La collaboration de recherche pluriannuelle avec Siemens Digital Industries Software, qui comprend le développement de systèmes et d’outils EDA, pour faire progresser le domaine de la simulation multiphysique de l’informatique quantique. Les méthodes quantiques exclusives de Pasqal pour résoudre des équations différentielles non linéaires complexes devraient améliorer les performances des solutions logicielles de Siemens qui sont utilisées pour la conception et les tests de produits assistés par ordinateur, entre autres dans les secteurs de l’automobile, de l’électronique, de l’énergie et de l’aérospatiale.

La première phase de la collaboration durera 3,5 ans et impliquera des chercheurs des deux entreprises et de l’Université d’Exeter, partenaire académique de Pasqal. Le projet est entièrement financé par Siemens et comprend un universitaire parrainé travaillant dans le groupe de recherche du professeur de physique théorique Oleksandr Kyriienko.

Le projet s’appuie sur les recherches existantes de Pasqal, y compris ses méthodes de résolution d’équations différentielles non linéaires. Pendant des années, il n’était pas certain que les ordinateurs quantiques soient capables de surpasser les ordinateurs classiques dans ce domaine, mais les progrès récents font de ces méthodes des candidats prometteurs pour un avantage quantique à court terme. Les chercheurs ont développé une nouvelle implémentation numérique-analogique adaptée aux processeurs quantiques à atomes neutres de Pasqal, qui rend ces implémentations 30 fois plus efficaces que sur les processeurs quantiques supraconducteurs.

« Notre collaboration avec Siemens explorera comment l’informatique quantique peut bénéficier aux clients de Siemens qui recherchent un prototypage de « jumeau numérique » plus précis, ce qui peut réduire le besoin de prototypage physique coûteux et chronophage dans des secteurs tels que l’automobile, l’électronique, l’énergie et aérospatial », a déclaré Georges-Olivier Reymond, PDG et fondateur de Pasqal. « Nous sommes fiers de collaborer avec Siemens, un géant de la technologie et un innovateur, pour appliquer et étendre nos solutions quantiques afin de résoudre des problèmes du monde réel ayant un impact commercial significatif ».

La collaboration s’appuie sur l’élan pris par l’entreprise depuis sa fusion avec Qu&Co plus tôt cette année, qui a formé une société d’informatique quantique complète avec un fort accent sur les applications industrielles travaillant avec LG, Airbus, BMW Group, EDF, Thales et MBDA.

« Nous sommes impatients de voir comment l’informatique quantique peut apporter des avantages significatifs à court terme à nos clients », a déclaré Jean Claude Ercolanelli, vice-président principal, Solutions de simulation et de test chez Siemens Digital Industries Software. « Les algorithmes de Pasqal pour la résolution d’équations différentielles et ses processeurs quantiques à atomes neutres sont parfaitement adaptés pour résoudre les problèmes de calcul les plus pertinents et les plus difficiles pour nos clients, et nous sommes impatients de travailler avec Pasqal pour faire progresser ce domaine.

La technologie de l’informatique quantique de Pasqal contrôle des atomes neutres (atomes possédant un nombre égal d’électrons et de protons) avec des « pinces » optiques, utilisant la lumière laser pour construire des processeurs à pile complète avec une évolutivité élevée, une connectivité sans précédent et des temps de cohérence longs. Ses unités de traitement quantique indépendantes du logiciel peuvent fonctionner à température ambiante avec moins d’énergie, ce qui permet à l’entreprise de résoudre des problèmes complexes plus efficacement que les ordinateurs classiques.

www.pasqal.com

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2021/07/pasqal-objectif-1-000-qubits.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article