Les pôles de compétitivité (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Les pôles de compétitivité (suite)
Les pôles de compétitivité (suite)
Vu et lu dans Les Echos du 02/08/22

Vu et lu dans Les Echos du 02/08/22

APPEL À CANDIDATURES POUR LA PHASE V DES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

https://vipress.net/appel-a-candidatures-pour-la-phase-v-des-poles-de-competitivite/

 

Publié par Frédéric Fassot | 30 Août 2022 

Le gouvernement a lancé cet été l’appel à candidatures pour la phase V des pôles de compétitivité, ouvert jusqu’au 7 octobre prochain. Alors que la phase IV (2019-2022) de la politique des pôles prendra fin en décembre 2022, le gouvernement souhaite ainsi réaffirmer la valeur des pôles de compétitivité et leur spécificité au sein du paysage de l’innovation. Il entend aussi confirmer les orientations qui avaient été prises dans le cadre de la phase IV, et qui confèrent un rôle accru aux régions dans le pilotage de la politique des pôles de compétitivité.

Les pôles de compétitivité constituent, depuis bientôt 18 ans, l’un des piliers de la politique nationale d’innovation. Intervenant au cœur des territoires, ils jouent notamment un rôle essentiel pour accompagner les entreprises, qu’il s’agisse de grands groupes mais aussi et de PME/ETI et de startups, dans leurs projets de recherche collaborative.

L’appel à candidatures vise à labelliser des pôles de compétitivité pour une nouvelle phase de 4 ans (2023-2026) en poursuivant la dynamique insufflée par la phase IV. Dans ce cadre, l’appel à candidatures met en particulier l’accent sur certaines priorités nationales, que les pôles auront à intégrer dans la définition de leur stratégie et le déploiement de leur action.

Ainsi, en cohérence avec l’ambition de bâtir une France et une Europe industrielles, décarbonées, souveraines et aussi plus innovantes, la phase V vise à faire émerger des projets collaboratifs innovants dans les filières industrielles et les technologies de pointe de demain. La phase V doit permettre de renforcer la compétitivité des entreprises françaises par l’innovation, en accompagnant les transformations, notamment digitales et écologiques, de nos industries d’excellence. Elle doit  également contribuer à la réindustrialisation du pays et faire émerger de nouveaux leaders technologiques et économiques au cœur de nos territoires.

Dans cette perspective, le cahier des charges de l’appel à candidatures définit trois objectifs structurants que les pôles devront poursuivre dans le cadre de la phase V :

  • Faire émerger des écosystèmes plus forts, mieux interconnectés et en capacité de répondre aux défis tant nationaux que régionaux grâce à des rapprochements.
  • Renforcer le développement de l’action des pôles au niveau européen, pour confirmer les succès de la phase qui s’achève dans ce domaine et amplifier le rayonnement international de nos écosystèmes d’innovation en mobilisant les financements européens (programme Horizon Europe).
  • Soutenir les PME et start-up françaises dans leurs transformations et leur développement, en accompagnant des projets d’innovation et d’industrialisation technologiquement exigeants et structurants pour les filières industrielles, en cohérence avec les priorités nationales et régionales.

Le cahier des charges de cet appel à candidatures a été établi en concertation avec les Régions et l’association Régions de France. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 7 octobre prochain. Les résultats seront publiés en décembre 2022, afin de permettre le démarrage de la phase V au 1er  janvier 2023.

Cahier des charges

https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/aap/poles-de-competitivite/Cahier-des-charges-phase-V-poles-de-competitivite.pdf

Plus d’informations sur les pôles de compétitivité 

https://www.entreprises.gouv.fr/fr/innovation/poles-de-competitivite/presentation-des-poles-de-competitivite

 

http://competitiviteinfrance.overblog.com/le-dossier-du-mois-les-poles-de-competitivite

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article