Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carmat (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Pour faire suite au sujet consacré à l'entreprise Carmat (janvier 2014), le patient de 76 ans qui a reçu la prothèse cardiaque révolutionnaire, se trouve, deux mois après dans un état satisfaisant. Il s'alimente normalement, et ne nécessite plus d'assistance respiratoire continue. Sa bioprothèse fonctionne normalement, et le patient n'à pas eu à prendre de traitement anticoagulant. Longue vie à ce précurseur.

Jacques Samela

Partager cet article
Repost0

Arianespace, à la croisée des chemins

Publié le par Jacques SAMELA.

Nouveau succès pour Arianespace (www.arianespace.com).

En effet, le 06 février dernier, la fusée Ariane 5 a placée en orbite deux nouveaux satellites. Un pour l’opérateur mondial de satellites ABS (www.absatellite.net), ABS-2, et un autre pour les besoins de sécurité intérieure de la France et de l’Italie, Athena-Fidus. Le prochain lancement est déjà prévu pour le 07 mars.

C’est également le 250ème lancement et le 58ème d’affilée pour Arianespace.

Fondée en 1980 après l’échec d’un programme appelé « Europa » (7 lancements, 7 échecs en 1972), Arianespace est une société française chargée de commercialiser et d’exploiter des systèmes de lancement spatiaux, développés par l’Agence spatiale européenne (ESA), elle-même créée en 1975.

Le premier vol estampillé Arianespace eu lieu le 23 mai 1984, mais dès 1978, un premier lancement est effectué par le biais du lanceur Ariane, pour le compte du premier opérateur de satellite mondial de l’époque, Intelsat (www.intelsat.com). Par-contre, l’opérateur s’appelait à l’époque Transpace, mais l’appellation fut vite abandonnée, en raison de l’existence d’une société américaine du même nom.

Aujourd’hui, Arianespace, avec + de 60 % du marché mondial, 18 contrats englobant les lanceurs que sont Ariane 5, Vega pour l’Italie, et Soyouz pour la Russie (jusqu’en 2016) représentant 1,4 milliards d’Euros de chiffre d’affaires, et un carnet de commande atteignant le niveau record de 4,3 milliards pour 2013, s’est vraiment imposé comme le numéro un du transport spatial, et permet à l’Europe aujourd’hui un accès indépendant à l’espace.

Cependant, ne souhaitant pas rester immobile, car soucieux de répondre à une concurrence nouvelle de pays comme l’Inde, la Chine, voire ancienne mais revigorée comme celle des Etats-Unis avec le programme Space X, Arianespace se devra avec le successeur de l’actuel lanceur, Ariane 6, prévu à l’horizon 2020-2022, d'allier une baisse des coûts de production, avec une politique de prix plus agressive, tout en maintenant un degré de technicité et de fiabilité, acquis tout au long de ces années de succès.

Et qui mieux que Kourou en Guyane pour répondre également à cette concurrence très active ?

Premier port spatial mondial, il peut accueillir une large gamme de lanceurs, et ce à n’importe quel moment de l’année, car situé à proximité de l’équateur, il est dépourvu de tout risque de cyclones.

Sans oublier également la volonté des européens pour maintenir cette avance, car en ces temps de crise et donc de vaches maigres, il est je crois malgré tout primordial de continuer le travail accompli, car en plus de garder cette indépendance, c’est également d’entreprises et d’emplois dont on parle, d’où l’idée, après avoir doté l’Europe spatiale de 10 milliards d’Euros, d’organiser cette filière afin qu’elle puisse répondre aux attentes futures, car aujourd’hui, elle est encore trop éparpillée en Europe.

Jacques Samela

Pour plus d’informations :

. ec.europa.eu/enterprise/policies/space/documents/esp_fr.htm

. fr.wikipedia.org/wiki/Programme_spatial_européen

. fr.wikipedia.org/wiki/arianespace

. www.esa.int

Photo prise par mes soins durant le Salon du Bourget 2013.

Photo prise par mes soins durant le Salon du Bourget 2013.

Partager cet article
Repost0

Agenda / Mars 2014

Publié le par Jacques SAMELA.

Du 11 au 13 mars 2014.

. Jec Composites Show 2014 (www.jeccomposites.com)

Pour plus d'information sur le secteur, lire le dossier du 06/03/13.

Du 11 au 14 mars 2014.

. MIPIM (www.mipim.com) . Le salon des acteurs de l'immobilier professionnel.

Du 17 au 20 mars 2014.

. Séminaire de prospective scientifique 2014 (www.cnes.fr)

Du 18 au 20 mars 2014.

. Innorobo (www.innorobo.com)

Pour plus d'informations sur le secteur, lire le dossier du 03/04/13.

. Intersol 2014 (www.intersol.fr)

Du 19 au 20 mars 2014.

. Machine to Machine (www.salons-solutions-electronique.fr)

. Microwave & RF (www.microwave-rf.com)

. Analyse Industrielle (www.analyse-industrielle.fr)

. ITMEETINGS (www.it-meeting.fr)

Du 25 au 27 mars 2014.

. RIST (www.rist.org)

Du 26 au 27 mars 2014.

. Documation (www.documation.fr)

Le 28 mars 2014.

. Conférence sur la vision industrielle du lin technique en France (www.fimalin.com)

Du 31 mars au 03 avril 2014.

. Alg'n'Chem 2014 (www.ffc-asso.fr/algnchem)

. Industrie Paris 2014 (www.industrie-expo.com)

Partager cet article
Repost0

En bref

Publié le par Jacques SAMELA

Livres :

. Et si le soleil se levait à nouveau sur l'Europe ? sous la direction de Jean-Hervé Lorenzi et Christian de Boissieu. Le cercle des économistes. Editions Fayard.

. La France doit agir de Jean-Louis Beffa. Editions du Seuil.

En bref
En bref
Partager cet article
Repost0

La France, première destination mondiale

Publié le par Jacques SAMELA.

Pour la deuxième année consécutive, La France reste leader sur le marché international du ski. En effet, avec une hausse de fréquentation de 5 %, dû certainement à l’exceptionnel enneigement de l’année dernière, et 57,9 millions de journées skieur vendues, le domaine français, première surface skiable en Europe avec 118 000 hectares, conserve donc sa première place devant les Etats-Unis (56,9 millions) et l’Autriche (54,2 millions), ses principaux concurrents. Rappelons également que l’espace montagnard français représente lui 20 % du territoire.

Alors, bien qu’elle soit importante, la neige ne fait pas tout. En effet, il faut rappeler que la France dispose d’une infrastructure unique avec plus de 350 stations (8,9 % des capacités mondiales) réparties sur l’ensemble de ses six massifs montagneux, où l’on peut distinguer trois groupes bien distinctes que sont les grandes stations d’altitudes, garantes d’un enneigement continu et de qualité, les stations moyennes et petites, où la qualité des paysages naturels et la convivialité représentent un atout formidable, et les stations dites de proximités, favorites de la part d’une clientèle régionale et familiale.

Ensuite, avec un parc de remontées mécaniques, entretenu et renouvelé chaque année (300 millions d’investissement), plaçant la France au 1er rang mondial avec 18 % de l’offre totale, le prix au forfait le moins cher du monde, une accessibilité des sites, et enfin, une qualité de l’offre reconnue de par le monde, cela permet justement à notre pays de tenir son rang avec 10 millions de visiteurs et 7 millions de pratiquants, et ce depuis de nombreuses années.

Cependant, avec une concurrence en embuscade, la France se doit aujourd’hui de renforcer encore plus l’attractivité de ses domaines skiables, en privilégiant notamment la rénovation de son parc immobilier vieillissant, mais aussi en élaborant de nouveaux aménagements de pistes ciblés, en créant de nouvelles disciplines, ou encore en proposant de nouveaux engins de glisse, afin de répondre aux attentes d’une clientèle française (70 %) et européenne de plus en plus exigeante, mais aussi, d’une clientèle nouvelle, avide de sensations et de découvertes, provenant en grande partie de ces pays que l’on dits émergents (Brésil, Singapour, Chine), ou encore d’Israël, ce qui pour la balance commerciale n’est pas négligeable, quand on sait que deux millions de skieurs étrangers viennent chaque année sur nos pistes.

Et pour continuer sur ce registre économique, le chiffre d’affaires global du secteur est estimé en moyenne à 7 milliards d’Euros annuel, soit près de 18 % de l’économie du tourisme français, et le nombre d’emploi générés en hiver est supérieur à 100 000, dont 18 000 pour la seule activité des domaines skiables, d’où l’importance des investissements futurs comme l’a rappelé le DSF (domaines skiables de France), le syndicat professionnel qui fédère près de 230 opérateurs de remontées mécaniques en France, dans le cadre de son congrès annuel en indiquant qu’avec 250 millions prévus en 2013, contre 415 millions en Autriche et 324 millions en Suisse, le positionnement actuel de la France risquait de changer dans les années à venir. Au vu du potentiel, cela serait vraiment dommage, donc attention à ne pas manquer ces prochains rendez-vous.

Pour plus d’informations :

. www.cluster-montagne.com

. www.france-montagnes.com

. www.domaines-skiables.fr

Partager cet article
Repost0

Revue de presse / Janvier 2014

Publié le par Jacques SAMELA.

. Et un (2006), et deux (2010) et trois (2014) championnats d’Europe pour l’équipe de France masculine de handball, en battant le Danemark, tenant du titre et organisateur de la compétition par 41 à 32. Nicola Karabatic, un des leaders, si ce n’est le leader de l’équipe, obtenant même le trophée du meilleur joueur de ce championnat. Comme Tony Parker il y a de cela quelques mois. Rendez-vous donc au prochain championnat du monde au Qatar en 2015, mais surtout aux jeux olympiques de 2016 au Brésil.

. Le premier groupe laitier mondial, le groupe français Lactalis (www.lactalis.fr) vient de s’offrir le champion indien des produits laitiers, Tirumala Milk Products, dont le chiffre d’affaires est de 200 millions d’Euros. Réalisant un chiffre d’affaires de 16 milliards d’Euros, ce premier pas en Inde correspond en tout point à la stratégie de développement décidé par le groupe dans les pays émergents.

Le Figaro du 08/01/14.

. Investissement record de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) en France avec 7,8 milliards d’Euros en 2013. Après les 4,3 milliards en 2012, c’est à une augmentation de plus de 80 % auquel nous avons droit cette fois-ci. Résultat de la politique de relance par l’investissement actée en 2012 par le Conseil européen, c’est aussi grâce à l’activisme renforcé des opérateurs économiques français, privés et publics, qui ont su faire valoir leurs projets de relance, de soutien à la croissance et à l’emploi. Il se dit déjà que pour 2014, les engagements européens pour la France pourraient se rapprocher des 7 milliards à nouveau.

La Tribune du 09/01/14.

. Guillaume de Seynes, PDG du constructeur japonais Yamaha pour la France, devient le premier européen, et donc français, DG des opérations au siège Europe à Amsterdam. Habituellement, c’est un dirigeant japonais qui occupe la place. Bonne route.

Le Figaro du 10/01/14.

. Keolis (www.keolis.com), filiale de la SNCF, remporte l’appel d’offre pour reprendre le contrat d’exploitation du transport ferroviaire de la banlieue de la ville de Boston (USA). Le contrat est évalué à 2 milliards d’Euros, et avec 13 lignes desservies, 1 000 km de voies, 134 gares et 36 millions de passagers par an, ce réseau ferroviaire est le plus important d’Amérique du nord.

L’Usine Nouvelle du 10/01/14.

. Airbus (www.airbus.com) réalise la meilleure performance commerciale de l’histoire avec 1 503 commandes nettes pour l’année 2013. Son principal concurrent, l’américain Boeing réalise lui 1 046 commandes, ce qui est malgré tout une année exceptionnelle. La valeur totale des ventes d'avions est de 456,3 milliards de dollars, prix catalogue.

Le Figaro du 13/04/14.

. Plus de 1,2 million de touristes chinois se sont rendus en France l’an dernier.

Libération du 14/01/14.

. L’OCDE optimiste pour la France. En effet, ses « indicateurs composites avancés » restent orientés à la hausse pour la croissance en 2014.

Le Figaro du 14/01/14.

. Airbus Helicopters (www.airbushelicopters.com), la filiale d’Airbus group, a décroché une commande de la Bolivie pour six Super Puma A S332C1, et ce pour 100 millions d’Euros.

La tribune du 15/01/14.

. Le Four Seasons Hôtel Georges V à Paris, a été élu meilleur hôtel du monde pour la 11ème fois consécutive par le guide anglais Gallivanter’s Guide (www.gallivantersguide.com), référence en matière de voyage haut de gamme, avec un lectorat dans 42 pays. L’hôtel s’est distingué dans deux catégories, meilleur hôtel en Europe, et dans le monde.

Restauration-Zepros du 15/01/14.

. Primé au salon électronique de Las Vegas (CES) où elle a reçu le trophée du produit de l’année décerné par le magazine Popular Science (www.popsci.com), la société française Induct (www.induct-technology.com) commercialisera cette année le premier véhicule autopiloté, une navette dédiée au transport de personnes, nommée Navia. Elle sera destinée à termes aux aéroports, parcs industriels ou d’attractions.

L’Expansion du 20/01/14.

. Les ventes de Renault ont progressé de 3,1 % en 2013, avec notamment un bond de 20 % pour sa marque low-cost Dacia, soit 430 000 véhicules, ce qui porte pour l’ensemble du groupe 2,63 millions de véhicules vendus.

Le Figaro du 22/01/14.

. D’après l’étude de l’assureur crédit Euler Hermes (www.heulerherme.fr), la demande mondiale adressée à la France devrait augmenter de 19 milliards d’Euros cette année.

Le Figaro du 23/01/14.

. Le numéro un mondial de l’eau, Veolia (www.veolia.fr), vient de remporter un contrat de 115 millions de dollars (84 millions d’Euros) sur cinq ans pour construire une usine de dessalement d’eau à Bassorah en Irak.

. Après une année 2012 difficile, les industriels français de la défense ont réussi à augmenter de 31 % leurs prises de commande en 2013. Ils ont exportés pas loin de 6,3 milliards d’Euros de vente de systèmes d’armes. Avec ce résultat, la France reste donc le quatrième pays exportateurs d’armes dans le monde, derrière les Etats-Unis, la Russie, et la Grande-Bretagne.

La tribune du 29/01/14.

. Bpifrance (voir dossier du mois de septembre 2013) va consacrer 1 milliards d’Euros à l’innovation cette année. Démontré depuis par de nombreuses études que les entreprises qui innovent ou exportent sont génératrices d’emplois et de croissance, la banque publique annonce donc des nouveaux moyens, dispositifs et produits pour créer des champions français.

Le Figaro du 31/01/14.

Partager cet article
Repost0

Agenda / Février 2014

Publié le par Jacques SAMELA

Le 04 février 2014.

. 6ème éditions des « Objets de la nouvelle France industrielle ». (www.objets-france-industrielle.fr).

Du 05 au 07 février 2014.

. Electronic Meetings. (www.electronic-meeting.com).

. ERTS (Embedded Real Time Software and Systems). (www.erts2014.org).

Du 06 au 07 février 2014.

. SynergieBat. (www.synergiebat.com).

Du 11 au 13 février 2014.

. CFIA (Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire). (www.cfiaexpo.com).

Du 12 au 13 février 2014.

. Pharmapack. (www.pharmapack.fr).

. Enova Lyon. (www.enova-event.com).

Le 13 février 2013.

. Techinnov (Les rendez-vous B2B de l’innovation). (www.techninnov-orly.com).

Du 13 au 14 février 2014.

. Déchets ou Ressources. (www.webs-event.com).

Le 19 février 2014.

. Séminaire européen « Marine Energies in the Atlantic Regions ». (www.invest-in-bretagne.org).

Du 25 au 28 février 2014.

. Simodec (Salon international de la machine-outil de décolletage). (www.salon-simodec.com).

Partager cet article
Repost0

Carmat : Un rêve se réalise.

Publié le par Jacques SAMELA.

Première mondiale à l’hôpital Georges Pompidou à Paris. En effet, le 18 décembre dernier, une équipe de 16 personnes a réussi, après 10 heures d’intervention, à implanter le premier cœur artificiel autonome sur un patient. Il est l’œuvre de la société française Carmat (www.carmatsa.com).

Imaginé par l’éminent cardiologue Alain Carpentier, déjà inventeur dans les années 60 d’une valve aortique en tissu animal, utilisée dans le monde entier, et dont la création fut primée par le prestigieux prix Albert Lasker pour la recherche médicale, son rêve, car cela en est un, et ce depuis 20 ans, se réalise enfin.

Initié au cours d’un diner avec Jean Luc Lagardère, à l’époque patron du groupe Matra, aujourd’hui EADS, devenant même un ami cher par la suite, le projet pris vraiment forme avec la création d’une structure quasi secrète, composée d’une part de médecins et de biologistes, et d’autre part d’ingénieurs issus du secteur industriel et spatial, capables selon eux d’unir leurs connaissances et savoir-faire pour aboutir à une miniaturisation de ce futur système embarqué, condition sinequanone pour envisager de futures transplantations.

Aujourd’hui, le prototype actuel, appelé « bioprothèse », pèse environ 900 grammes contre 300 grammes pour un cœur d’homme adulte, et, est assez proche du cœur humain avec 4 valves et 2 ventricules, séparé en deux volumes, un pour le sang et un pour un liquide d’actionnement. Prévu pour répondre à l’insuffisance cardiaque, dont la pathologie est en augmentation depuis 20 ans (1 million à 1,5 millions de français touchés), la rendant même plus grave que la plupart des cancers, il tentera d’apporter une solution aux contre-indications à la transplantation, et servira espérons-le, à pallier également à la pénurie des cœurs à greffer.

En ce qui concerne son avenir proche et lointain, tout d’abord, pendant plusieurs mois, une étude de faisabilité sera effectuée sur d’autres malades dont le pronostic vital est engagé à très brève échéance, comme pour le premier patient, âgé de 75 ans, et dont les premiers résultats sont plutôt encourageants, puisqu’après une vingtaine de jours après l’opération, il mange normalement, et a même pu s’assoir trois heures dans un fauteuil auprès de sa famille, ensuite, si la viabilité du projet est assuré, le cœur artificiel pourrait être commercialisé d’ici cinq ans maximum, avec la possibilité à l’avenir de répondre à l’attente de plus de 100 000 malades en Europe, aux Etats-Unis ensuite, et bien évidemment dans le reste du monde.

Quant à Alain Carpentier, dont la présence durant les journées européennes de la Société française de cardiologues fut accueillie par des praticiens, debout, applaudissant l’exploit et son inventeur, du jamais vu auparavant, on n’ose imaginer son bonheur d’avoir enfin pu réaliser son rêve, avec pourquoi pas le prix Nobel de la médecine, ce qui serait je crois une juste récompense. A suivre.

Et pour la petite histoire, familiale, sachez que sa femme, Sophie Carpentier, généticienne, fut et reste une assistante assidue, et que leurs enfants, ayant vécu de près cette magnifique aventure, ils sont aujourd’hui tous médecins. L’avenir est donc assuré.

Carmat : Un rêve se réalise.
Carmat : Un rêve se réalise.
Partager cet article
Repost0

Les ETI : Un gisement de croissance à protéger

Publié le par Jacques SAMELA.

En 2008, à la suggestion du syndicat « ASMEP » (www.asmep-eti.fr), dont le président fondateur était encore il y a peu Yvon Gattaz*, l’ancien président du Medef de l’époque (le CNPF), et dont le rôle est de représenter les ETI et les entreprises patrimoniales, les pouvoirs publics de l’époque ont dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie (la LME), créé une nouvelle catégorie d’entreprises, les ETI ou Entreprises de Taille Intermédiaire.

N’appartenant ni à la catégorie des PME, et encore moins à celle des grands groupes, les ETI doivent compter dans leur rang entre 250 et 4 999 salariés, et avoir un chiffre d’affaires n’excédant pas 1,5 Md€, soit un total de bilan n’excédant pas lui les 2 Md€. Elles sont environ 4 600.

Majoritairement dans le secteur industriel, elles réalisent près de 40 % de leurs investissements globaux en France, représentent près de 35 % des exportations françaises, soit 175 milliards d’Euros de chiffre d’affaires, et elles emploient près de 30 % de salariés en France. Et, même si elles ne représentent que 1,3 % du total des entreprises françaises, elles comptent déjà pour près du quart de l’économie nationale, et semble plus résistantes à la crise.

Cependant, loin derrière des pays comme l’Allemagne (+ de 12 000 ETI), la Grande-Bretagne (+ de 10 000), ou encore l’Italie (+ de 4 000), la France, consciente du retard, et ayant enfin pris acte de leur place dans la croissance de l’économie et donc de l’emploi, a justement décidé de le rattraper, avec la création d’un fonds d’investissement par la BPI France (voir dossier du mois de septembre 2013), doté de 3 milliards d’Euros. Son objectif, sera d’accompagner les ETI à long terme, afin d’accélérer leur création et leur développement, d' augmenter leur capacité à innover, et favoriser leur croissance à l’international, car, avec la création de 80 000 emplois en dix ans, alors que les grands groupes en perdaient autant sur la même période, elles représentent un potentiel de croissance non négligeable pour la compétitivité française d’aujourd’hui et de demain.

Pour preuve, l’entreprise Fives (www.fivesgroup.com), société d’ingénierie et de mécanique, devenant le plus gros industriel français opérant de la machine-outil après le rachat récent d’une société américaine appelée MAG Americas (www.mag-ias.com), et considérée comme l’ETI de l’année 2013, passera justement à l’échelon supérieur cette année, car son chiffre d’affaires dépassera les 2 milliards d’Euros. Alors, bien évidemment, elle ne pourra plus concourir au titre de l’ETI de l’année, mais par-contre, elle pourra donner des idées à toutes celles qui souhaiteraient suivre son exemple.

*Le nouveau président est une femme, elle se nomme Elizabeth Ducottet, et elle est à la tête du groupe Thuasne.

Pour plus d’informations :

. Etude ASMEP-ETI / KPMG sur le site de l’association. .www.usinenouvelle.com/chaine/pme-eti

Les ETI : Un gisement de croissance à protéger
Les ETI : Un gisement de croissance à protéger
Partager cet article
Repost0

Agenda / Janvier 2014.

Publié le par Jacques SAMELA.

Du 20 au 24 janvier 2014.

. Colloque "Mécanique des matériaux biosourcés : de l'extraction au recyclage, conséquence sur les propriétés effectives". (www.mecamat2014.ensicaen.fr).

Du 28 au 29 janvier 2014.

. Aeronnov Connection : Rencontres d'affaires internationales R&D et innovations des industries aéronautiques et spatiales. (www.aeronov-connection.com).

Du 28 au 30 janvier 2014.

. 15ème assises de l'énergie des collectivités territoriales. (www.assises-energie.net).

. Sepem Industries Sud Est. (www.sepem-industries.com).

Du 29 au 30 janvier 2014.

. Biogaz Europe 2014 : 4ème édition de l'exposition et du congrès consacrés au marché français du biogaz. (www.biogaz-europe.com).

Partager cet article
Repost0