Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Louvre (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017
Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017
Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017
Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017
Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017

Vus et lus dans Télérama n° 3541 du 22/11/17, Le monde du 10/01/18, et Natural Geographic de décembre 2017

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 13 juillet 2016, intitulé : La petite histoire du plus grand musée du monde.

Partager cet article
Repost0

OVH (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17
Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17
Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17
Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17
Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17
Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17

Vus et lus dans Les Echos du 17 et du 18/10/17, du 11/11/17, et l'Usine Nouvelle n° 3535 du 26/1/17

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 05 décembre 2013, intitulé : OVH, une réussite française

Partager cet article
Repost0

Blade, Glowee, Sigfox (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vu et lu dans Mag'in France n°6 de mars/avril 2017
Vu et lu dans Mag'in France n°6 de mars/avril 2017
Vu et lu dans Mag'in France n°6 de mars/avril 2017
Vu et lu dans Mag'in France n°6 de mars/avril 2017

Vu et lu dans Mag'in France n°6 de mars/avril 2017

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 10 janvier 2018, intitulé : Blade, de l'ombre à la lumière.

Vu et lu dans Geo Hors Série

Vu et lu dans Geo Hors Série

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 23 mars 2017, intitulé : Glowee, et la lumière (bioluminescente) fût.

Vu et lu dans Les Echos du 22 décembre 2017

Vu et lu dans Les Echos du 22 décembre 2017

Sigfox et SeniorAdom signent un contrat de 300 millions d’euros pendant la visite du président Macron en Chine 

Le 10/01/18 / Frenchweb.fr

Outre l’entretien de bonnes relations diplomatiques, un voyage d’État, c’est aussi l’occasion de moissonner de gros contrats. A l’occasion de la visite officielle du président Macron en Chine, accompagné d’une cinquantaine de chefs d’entreprise, l’expertise technologique française a été mise à l’honneur avec le partenariat entre SeniorAdom et Sigfox réunis en consortium d’une part, et la ville de Chengdu de l’autre. La signature de l’accord s’est faite en présence des présidents Emmanuel Macron et Xi Jinping.

Il s’agit de déployer une solution de téléassistance à destination des aînés dans les 20 plus grandes villes chinoises, pour 300 millions d’euros, après une année de test auprès de 1500 personnes à Chengdu en 2018. La Chine compte plus de 200 millions de seniors.

Cette solution est composée de capteurs de mouvements, d’ouverture de porte et d’un pendentif d’alerte ainsi que de géolocalisation. Elle est conçue pour détecter automatiquement des anomalies de comportement susceptibles d’être la conséquence d’une chute, d’un malaise ou d‘un début de fragilité mentale (Alzheimer).

Cette solution repose, d’une part, sur les algorithmes auto-apprenants développés avec succès par la société SeniorAdom et qui sont opérationnels depuis déjà 3 ans en France, et, d’autre part, sur la technologie développée par Sigfox permettant de transmettre des données à très bas coût tout en étant très économe en énergie.

Pour SeniorAdom, Thierry Roussel, co-fondateur : « Après une année de travail avec les autorités françaises et chinoises et notre partenaire Sigfox, nous sommes fiers de constater que le savoir-faire français peut mobiliser et séduire une si grande nation, qui approche le marché de la dépendance avec un pragmatisme exemplaire, en faisant de la prévention un axe fort.

Nous souhaitons également saluer le formidable soutien de notre ambassade à Pékin, de la Bpi, de Business France et de nos ministères particulièrement moteurs et impliqués tout au long des négociations. Pour SeniorAdom, c’est, après 5 années d’existence, une formidable reconnaissance de notre savoir-faire et un formidable tremplin pour notre déploiement international ».

Sigfox est le premier fournisseur mondial d’une solution de connectivité dédiée à l’Internet des objets (IoT). Le réseau Sigfox est disponible dans 43 pays et le sera dans 60 pays d’ici fin 2018. Avec des millions d’objets enregistrés et un écosystème de partenaires grandissant, Sigfox offre aux entreprises d’être à la pointe de l’innovation en matière d’IoT.

Fondée en 2010 par Ludovic Le Moan et Christophe Fourtet, l’entreprise est basée à Labège, près de Toulouse, au sein de l’IoT Valley française. Sigfox possède également des bureaux à Paris, Madrid, Munich, Boston, San Francisco, Dubaï et Singapour.

Créée en 2012, SeniorAdom a développé une solution de télébienveillance permettant de détecter automatiquement, sans rien avoir à porter, des situations anormales pouvant être la conséquence de chutes, malaises ou le signe d’un début de fragilité. SeniorAdom est accompagné dans son développement par des actionnaires comme la Caisse des Dépôts, ou encore AG2R La Mondiale.

 

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 24 mars 2015, intitulé : Sigfox, l'envol du papillon.

Partager cet article
Repost0

Airbus, Arianespace (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vus et lus dans Les Echos du 16/11/17 et du 16/01/18, et me Magazine du Monde du 16/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 16/11/17 et du 16/01/18, et me Magazine du Monde du 16/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 16/11/17 et du 16/01/18, et me Magazine du Monde du 16/12/17

Vus et lus dans Les Echos du 16/11/17 et du 16/01/18, et me Magazine du Monde du 16/12/17

L'A380 redécolle avec Emirates

Le Figaro / Le 18/01/18

Emirates annonce une nouvelle commande d'Airbus A380 qui porte sur 36 superjumbos, dont 20 fermes et 16 en option. Le contrat, qui redonne un avenir à l'appareil géant, est estimé à 16 milliards de dollars, au tarif catalogue.

L'A380 reprend de l'altitude. Emirates a annoncé une nouvelle commande, qui porte sur 36 superjumbos, dont 20 fermes et 16 en option, pour une valeur de 16 milliards de dollars, au tarif catalogue. Un soulagement pour Airbus qui, faute de nouvelles commandes, n'excluait plus d'arrêter le programme, dix ans à peine après la mise en service du premier A380 par Singapore Airlines. «Emirates est la clef pour l'avenir à long terme du programme. Très honnêtement, si nous n'arrivons pas à un accord, nous n'aurons d'autre choix que d'arrêter l'A380», avait alerté John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, lundi 15 janvier, en marge de la présentation du bilan commercial du géant européen de l'aéronautique.

Avec cette nouvelle commande, Emirates redonne un horizon au superjumbo européen et marque sa confiance dans le programme. La compagnie de Dubaï renforce son rang de tout premier client de l'A380 avec un total de 178 appareils commandés sur 353 accumulés par l'appareil. Elle a obtenu des garanties de la part de l'avionneur sur la pérennité du programme. 

Une bouffée d'oxygène pour les salariés et les sous-traitants

Airbus espérait annoncer cette commande pendant le salon aéronautique de Dubaï en novembre dernier. Mais les négociations n'avaient pas abouti. L'avionneur et son client avaient poursuivi les discussions depuis. Le week-end dernier, un nouveau round de négociations avait tourné court. John Leahy, le légendaire supervendeur d'Airbus, avec 16.000 ventes à son actif, restait malgré tout optimiste. Il avait précisé, lundi dernier, que plusieurs négociations étaient sur le point d'aboutir «dans les prochains jours ou les prochaines semaines».

John Leahy peut partir à la retraite, à la fin du mois de janvier, avec le sentiment du devoir accompli. De son côté, Cheikh Ahmed Ben Saïd al-Maktoum, président d'Emirates, a tenu sa promesse. «Je ne crois pas que je laisserai John Leahy partir à la retraite avant d'avoir signé encore une grosse commande d'A380 au moins», avait-il lâché début novembre. Les deux hommes ont signé, ce jeudi matin à Dubaï, l'engagement d'achat, le contrat en bonne et due forme devant être paraphé rapidement.

Cette nouvelle commande apporte une bouffée d'oxygène aux quelque 5000 salariés d'Airbus qui travaillent sur le programme A380, aux sous-traitants ainsi que plus généralement à l'Europe qui a soutenu le projet, dès le lancement en 2000, sous forme d'avances remboursables.

Ce contrat sécurise un flux de production d'un A380 par mois jusqu'aux alentours de 2028. Airbus, qui a réduit la cadence de 2,5 avions par mois en 2016 à 0,7 en 2017 et qui devait encore la baisser en 2018, devra procéder à un léger ajustement à la hausse de la production. Il faudra attendre les premières commandes chinoises pour réenclencher une véritable remontée de cadence.

Ce nouveau contrat peut également créer le déclic chez d'autres compagnies aériennes et entraîner une nouvelle vague de commandes. Pour imposer l'A380 en Chine, Airbus est prêt à nouer un partenariat industriel comme l'avionneur l'a fait pour l'A320 et l'A330 à Tianjin.

«Nous y sommes ouverts», a souligné Fabrice Brégier, président d'Airbus aviation commerciale. Il plaide pour davantage «de marketing et de pédagogie» afin que «l'A380 soit vu non pas comme un risque mais comme un atout pour que les compagnies chinoises captent la hausse du trafic qui est aujourd'hui aux mains des compagnies internationales». «Le plus grand marché au monde mérite le plus grand avion au monde», a-t-il conclu.

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 03 juin 2013, intitulé : Airbus, de l'A300 à A350

Vu et lu dans Les Echos du 16 et du 19/12/17
Vu et lu dans Les Echos du 16 et du 19/12/17

Vu et lu dans Les Echos du 16 et du 19/12/17

1 milliard d’euros pour la production des 10 dernières Ariane 5

La Tribune / 11/01/2018

 

ArianeGroup et sa filiale Arianespace annoncent la commande de 10 lanceurs Ariane 5 ECA. Les 10 Ariane 5 de ce lot seront lancées à partir de 2020 depuis le Centre Spatial Guyanais, à la suite des 18 Ariane 5 commandées en 2013. Cette mise en production représente un total de plus d’1 milliard d’euros pour l’industrie spatiale européenne, soit plus de 600 sociétés dans 12 pays européens, dont 350 petites et moyennes entreprises.

Avec cette commande, le nombre de lanceurs Ariane 5 en cours de production ou restant à produire est porté à 23. L’industrie confirme ainsi son engagement à consolider la compétitivité de l‘offre de lancement européenne avant même l’arrivée d’Ariane 6, dont le 1er vol est prévu mi-2020 pour une pleine capacité en 2023.

Cette décision permet ainsi à ArianeGroup, maître d’oeuvre industriel du développement et de l’exploitation des lanceurs Ariane 5 et Ariane 6, ainsi qu’à ses partenaires industriels européens (plus de 600 sociétés dans 13 pays européens, dont 350 petites et moyennes entreprises), d’engager les activités de production de ces lanceurs additionnels.

ArianeGroup est maître d’oeuvre des familles de lanceurs européens Ariane 5 et Ariane 6, dont il assure la conception et l’ensemble de la chaîne de production, jusqu’à la commercialisation par sa filiale Arianespace, ainsi que des missiles de la force de dissuasion océanique française. Co-entreprise à 50/50 d’Airbus et de Safran, le groupe emploie près de 9000 personnes en France et en Allemagne. Son chiffre d’affaires proforma estimé est supérieur à 3 milliards d’euros.

Depuis 1980, Arianespace a mis en orbite plus de 550 satellites, grâce à ses 3 lanceurs (Ariane, Soyuz et Vega), depuis l’Amérique du sud en Guyane française et depuis l’Asie centrale à Baïkonour. Arianespace est une filiale d’ArianeGroup qui détient 74% de son capital, les 17 autres actionnaires représentant l’industrie européenne des lanceurs.

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 21 février 2014, intitulé : Arianespace, à la croisée des chemins.

Partager cet article
Repost0

De l'importance de l'Union Européenne

Publié le par Jacques SAMELA.

Vu et lu dans Le Monde du 04/01/18
Vu et lu dans Le Monde du 04/01/18
Vu et lu dans Le Monde du 04/01/18

Vu et lu dans Le Monde du 04/01/18

Voici pourquoi selon moi l'Union Européenne doit être notre notre avenir, mais surtout celui de nos enfants, au risque sinon de disparaitre de la marche du monde qui vient, qui sera quoiqu'en disent certains, celui des grands ensembles ou blocs nations.

Attention, ce qui suit est un peu long, mais vous avez tout le weekend pour lire l'ensemble des informations, bien à l'abri chez vous.

Bon weekend .

Jacques Samela

Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17
Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17
Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17
Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17
Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17

Vus et lus dans Le Monde du 05/01/18, et Les Echos du 21 & 22/11/17

Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18
Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18

Vus et lus dans Les Echos du 19/10/17, 13/11/17, 16/01/18 et du 18/01/18

Vu et lu dans Les Echos Week-End
Vu et lu dans Les Echos Week-End
Vu et lu dans Les Echos Week-End
Vu et lu dans Les Echos Week-End
Vu et lu dans Les Echos Week-End

Vu et lu dans Les Echos Week-End

Vus et lus dans Les Echos du 23/11/17 et du 15/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 23/11/17 et du 15/12/17

Vus et lus dans Les Echos du 23/11/17 et du 15/12/17

Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17
Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17
Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17
Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17
Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17

Vus et lus dans Le Monde du 04 et du 19/10/17, du 15/11/17, et du 01 & 05/12/17

A lire
A lire

A lire

Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 06 au 09 mars 2017, intitulé : L'Union Européenne, ma petite histoire.

Partager cet article
Repost0

Décembre 2017

Publié le par Jacques SAMELA.

Décembre 2017
Décembre 2017

ACCELERATION. Du marché automobile français avec + 10,3 % en un an.

Le Monde du 02 décembre 2017

 

PROGRESSION. De l’emploi en France pour la première fois depuis 10 ans.

BFM Business du 04 décembre 2017

 

TRAITEMENT. Des rejets d’eau saumurée d’une mine de charbon en Australie par la société Veolia (www.veolia.fr), avec un contrat de 400 millions de dollars australiens, soit 257 millions d’Euros.

Les Echos du 05 décembre 2017

 

INVESTISSEMENTS. Selon un sondage Ipsos, 60 % des entreprises étrangères implantés dans l’Hexagone le jugent aujourd’hui attractif.

Les Echos du 06 décembre 2017

 

ENTREE. A la 33ème place de l’Université Paris-Dauphine dans le classement QS 2018 des masters en management.

Le Monde du 06 décembre 2017

 

COMPLEMENT. Le Qatar s’équipe de 12 Rafale supplémentaires, portant la précédente commande de 24 Rafale à 36.

VIPress.net du 07 décembre 2017

 

INAUGURATION. De la première route solaire « Wattway » du groupe Colas (www.colas.com) à l’étranger, et plus précisément à Tokyo au Japon.

Les Echos du 07 décembre 2017

 

RACHAT. De la société américaine Aricent (www.aricent.com) par l’ingénieriste tricolore Altran (www.altran.com), pour la somme de 1,7 milliard d’Euros. Le nouvel ensemble affichera un chiffre d’affaires de près de 3 milliards d’Euros.

L’Usine Nouvelle n° 3541 du 07 décembre 2017

 

ACCELERATION 2. De la production industrielle, avec une progression de 1,9 % en octobre 2017, dû notamment aux biens d’équipement et les secteurs de la chimie et de la pharmacie.

Les Echos du 11 décembre 2017

 

CREATION. L’économie française a créé 44 500 postes au 3ème trimestre 2017, soit un douzième trimestre consécutif de créations nettes d’emplois salariés.

Challenges du 12 décembre 2017

 

CONTRATS. L’opérateur de transport public Keolis (www.keolis.com) a annoncé l’exploitation de deux réseaux de trains régionaux en Allemagne et aux Pays-Bas. La durée d’exploitation sera de 15 ans, et avec ses nouveaux contrats, le groupe exploitera désormais dix réseaux à l’international, soit 1 150 trains et près de 600 millions de passagers chaque année.

Les Echos du 12 décembre 2017

 

LANCEMENT. Réussi pour Ariane 5, avec à son bord 4 satellites de la constellation européenne Galileo, permettant à l’Europe de se doter de son propre système de géolocalisation.

Le Monde du 14 décembre 2017

 

CONTRAT. De 3 milliards d’Euros pour l’exploitation du futur métro automatique de Doha, décroché par la RATP et la SNCF.

Le Parisien Weekend du 15 décembre 2017

 

COMMANDE. De 110 A321neo d’une valeur de 13 milliards de dollars de la société américaine Delta, au profit du groupe Airbus.

RECORDS. Avec plus de 23 millions d’arrivées hôtelières dans le Grand Paris entre septembre 2016 et septembre 2017, la fréquentation touristique devrait battre des records pour l’ensemble de l’année 2017.

OPTIMISTE. La banque centrale européenne pour la croissance en zone Euro, avec une prévision portée à 2,3 % pour l’année 2018.

Les Echos du 15 décembre 2017

 

DU MONDE. L’équipe de France féminine de handball devient pour la deuxième fois championne du monde après le titre acquis en 2003.

Les Echos du 18 décembre 2017

 

CERTIFICATION. L’aéroport de Clermont Ferrand obtient la certification européenne de sécurité aéroportuaire, le positionnant au plus haut niveau des standards de la sécurité européenne.

Le Journal de l’Eco du 18 décembre 2017

 

CONSECRATION. A noter, car pour l’hebdomadaire libéral britannique, The Economist, la France est incontestablement le pays de l’année 2017. On est loin du french bashing habituel de nos amis britanniques.

L’express du 21 décembre 2017

 

ENRICHISSEMENT. Des français en 2016, grâce à l’immobilier, à hauteur de 3,2 %, soit un patrimoine s’élevant à 11 145 milliards d’Euros.

La tribune du 22 décembre 2017

 

BAISSE. Du chômage en novembre 2017, avec un recul de 0,1 % sur un an.

La Tribune du 27 décembre 2017

 

MEGACONTRAT. Pour Airbus, avec 430 A320neo commandé par la société Indigo Partners (www.indigohq.com) pour 4 compagnies aériennes low-cost, et pour un montant de 50 milliards de dollars.

La Tribune du 28 décembre 2017

 

COMPLEMENT. Avec une nouvelle acquisition de 50 A320neo de la part de la société Aercap (www.aercap.com), le groupe Airbus engrange 4,5 milliards d’Euros au prix catalogue.

Les Echos du 29 décembre 2017

 

ESPERANCE. Pour la France en 2018, avec une croissance qui accélère et des indicateurs au beau fixe.

Le Monde du 29 décembre 2017

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0

Et le vainqueur est...

Publié le par Jacques SAMELA.

Et le vainqueur est...

Le sujet sur la société Ubisoft (1), avec 257 vues durant l'année 2017, suivi de celui consacré à la paire Laguiole et Opinel (2) avec 211 vues, et celui consacré aux entreprises familiales (3) avec 89 vues. N'hésitez-pas à relire ces sujets, en attendant de nouveaux bien sur.

1/ http://competitiviteinfrance.overblog.com/2013/12/ubisoft-union-des-bretons-ind%C3%A9pendants-ubi-soft-software.html

2/ http://competitiviteinfrance.overblog.com/2017/05/laguiole-opinel-a-couteaux-tires.html

3/ http://competitiviteinfrance.overblog.com/2015/10/les-entreprises-familiales-perennite-et-competitivite.html

Partager cet article
Repost0

Portraits français (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Vus et lus dans Capital d'octobre 2017, Les Echos du 13/11/17, et Le Monde du 14/11/17
Vus et lus dans Capital d'octobre 2017, Les Echos du 13/11/17, et Le Monde du 14/11/17
Vus et lus dans Capital d'octobre 2017, Les Echos du 13/11/17, et Le Monde du 14/11/17

Vus et lus dans Capital d'octobre 2017, Les Echos du 13/11/17, et Le Monde du 14/11/17

Vus et lus dans Les Echos du 10/10/17, du 17/11/17, et du  21/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 10/10/17, du 17/11/17, et du  21/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 10/10/17, du 17/11/17, et du  21/12/17
Vus et lus dans Les Echos du 10/10/17, du 17/11/17, et du  21/12/17

Vus et lus dans Les Echos du 10/10/17, du 17/11/17, et du 21/12/17

Vus et lus dans Télérama n° 3536 du 18/1/17, et Inspirations n°1 du 15/11/17
Vus et lus dans Télérama n° 3536 du 18/1/17, et Inspirations n°1 du 15/11/17

Vus et lus dans Télérama n° 3536 du 18/1/17, et Inspirations n°1 du 15/11/17

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire :


- Luc Besson : Attention, silence, action (29/09/15)

- Xavier Niel, l'oncle d'Amérique de la French Tech (25/09/17)

- Philippe Starck, le touche à tout du design français (31/03/15)


Et pour encore plus d'informations, sachez que le prochain portrait français sera consacré à l'architecte du nouveau Louvres d'Abou Dhabi, Jean Nouvel.

 

Partager cet article
Repost0

Blade, de l’ombre à la lumière

Publié le par Jacques SAMELA.

Blade, de l’ombre à la lumière
Blade, de l’ombre à la lumière

Connaissez-vous le « cloud gaming », soit la pratique du jeu vidéo via le cloud ?

Connaissez-vous Blade (www.blade-group.com), une start-up française qui a levé 51 millions d’Euros en 2017 ?

Le rapport ?

Un pc haute performance hébergé dans le cloud, appelé le « Shadow », permettant aux gamers de pratiquer leur passion au de-là de la durée de vie de tout matériel informatique, qui comme vous le savez est rapidement dépassé.

Lancé en 2014 par des passionnés de jeux vidéo et d’informatique que sont Stéphane Héliot, Acher Criou et son cousin Emmanuel Freund, créateur lui, à 24 ans, d’un ordinateur pour seniors, revendu 2 millions d’Euros à un fabricant suédois de téléphones pour seniors, leur idée est loin d’obtenir l’adhésion des experts, estimant que le cloud n’est bon que pour faire du stockage, héberger des applications métiers, et qu’en plus cela ne fonctionne pas si bien.

Cependant, loin d’arrêter nos compères, et après des centaines d’heures développement, d’essais, le pilotage par Emmanuel Freund de la machine puissante de son cousin, situé à deux km de lui, utilisant les logiciels les plus gourmands en jouant notamment à des jeux vidéo, les poussent à l’organisation d’une démonstration en juin 2015 vers des développeurs chevronnés, afin de tester le résultat de leur travail acharné.

Et le résultat justement, est plus que positif, puisque l’un de ces développeurs, Yann Dirson, pressentant certainement l’innovation disruptive, s’associe à ce projet, suivi d’investisseurs, percevant eux aussi le potentiel exceptionnel de cette nouvelle technologie, apportent rapidement la somme de 3 millions d’Euros, permettant un démarrage rapide de l’activité et de la création de l’entreprise en octobre 2015.

Il faudra quand même attendre juin 2016 pour la finalisation du produit, avec une nouvelle démonstration devantcette fois-ci  un parterre de journalistes de la presse spécialisée, dithyrambiques, à contrario du monde du Web, toujours sceptique quant à son fonctionnement.

D’où l’intention des dirigeants d’œuvrer d’abord vers un public qu’ils connaissent bien, exigeant, qui est celui des gamers professionnels, utilisant justement des ordinateurs extrêmement puissants, avec comme idée qu’en réussissant à les convaincre par les capacités exceptionnelles de ce nouveau produit, ils pourraient sans plus attendre le proposer à d’autres.

Et le résultat ne se fit pas attendre, avec la précommande de 500 boitiers en moins de douze heures durant le Paris Games Week 2016, et ce même si ils n’étaient pas encore disponibles, avec qui plus est un design plus que simple, sous la forme d’un carré.

La parade fut trouvée rapidement, non pas par des designers contactés pour cela, mais par un électronicien récemment embauché, donnant cette forme digne d’un vaisseau de Star Wars, et que l’on appelle un polyèdre asymétrique.

Et aujourd‘hui, avec près de 10 000 utilisateurs du Shadow, un bureau ouvert à Palo Alto (USA) en août 2017, et le souhait de se lancer en Allemagne et en Grande-Bretagne, l’objectif avoué est d’atteindre les 100 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année, avec comme idée d’ouvrir à d’autres que les gamers les capacités hors normes de ce produit, comme par exemple les architectes, les designers, ou dans les métiers de l’audiovisuel, utilisant eux aussi des ordinateurs puissants, et pas contre une utilisation nomade de leurs outils de travail.

Et si l’idée de n’avoir chez soi qu’un boitier à la place d’un ordinateur, avec un abonnement limité (de 30 à 45 Euros par mois), une disponibilité sur tous les supports à disposition (tv, tablettes, smartphones, ordinateurs), mais sans les problèmes inhérents à la maintenance des logiciels, cela pourrait effectivement intéresser tout à chacun, et ouvrir les portes d’un marché considérable. On parle même d’un destin à la Netflix, les dirigeants se voyant plutôt comme le futur Google.

Le seul frein peut être, que tous ses logiciels et fichiers soient stockés sur les serveurs de la société, car à l’heure des problématiques concernant la protection et la sécurisation des données personnelles, il faudra qu’elle rassure quant à leur sécurité, rappelant régulièrement que ses serveurs sont protégés avec les mêmes technologies que celles utilisées par les banques aujourd’hui, mais aussi qu’elle prouve sa bonne foi, car la confiance des utilisateurs n’étant pas un vain mot, elle pourrait se révéler dramatique pour elle, si le contraire se vérifiait.

N’oublions pas que nous sommes à l’ère du zapping permanent, et que l’ombre de la concurrence n’est jamais très loin.

Jacques Samela

 

Sources :

. Frenchweb.fr du 14/06/17

. La Tribune du 14/06/17

. Capital / Octobre-Novembre 2017

. http://www.jeuxvideo.com/news/509453/focus-sur-blade-une-societe-francaise-qui-veut-vous-faire-aimer-le-cloud-gaming.htm

. http://www.jeuxvideo.com/news/772460/shadow-le-pc-dans-le-cloud-s-invitera-en-californie-en-fevrier.htm

. https://www.lesnumeriques.com/recherche?q=blade+shadow

. http://cloud-gaming.fr/shadow-annonce-nouvelles-offres

Vus et lus dans 20minutes du 23/11/17, et CnewMatin n° 2164 du 28/11/17
Vus et lus dans 20minutes du 23/11/17, et CnewMatin n° 2164 du 28/11/17

Vus et lus dans 20minutes du 23/11/17, et CnewMatin n° 2164 du 28/11/17

Publié dans L'entreprise du mois

Partager cet article
Repost0

CES Las Vegas 2018, l'avant et l'après

Publié le par Jacques SAMELA.

Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017
Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017
Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017
Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017
Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017

Vus et lus dans Made in France n°2, l'Usine Nouvelle n° 3536 du 12/11/17, Le Monde du 27/10/17, et Les défis cu CEA n° 223 de Nov/déc 2017

 

Le CES comme si vous y étiez !

 

Vous avez toujours rêvé d'aller au CES de Las Vegas, le plus grand salon mondial dédié à l'électronique grand public ?
Le 23/01, le CES vient à vous !

 

 

> Mardi 23 janvier 2018 de 18h à 20h <
Grenoble Ecole de Management

 

 

 

Programme

 








 

 

Pour la première fois, 33 étudiants de Grenoble Ecole de Management et EM Lyon accompagnent 13 start-ups sur le CES de Las Vegas, afin de tirer un maximum de bénéfices de leur participation au plus grand salon mondial dédié à l’innovation en électronique grand public.


Le 23/01, les étudiants de GEM présenteront leur best of des tendances du CES dans 7 thématiques :
 

> sport/santé
> smart city/smart home/smart energy
> transports
> IoT
> manufacturing/industrie du futur
> edtech
> "wow" best of the best


5 start-ups viendront également partager leur expérience du salon, le tout dans une ambiance fun et conviviale.

La soirée sera animée par Philippe Wieczorek, directeur de l'activité logiciel au sein de Minalogic, le pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes.
 

 

 

 

 

Lieu

 

Grenoble Ecole de Management
12 Rue Pierre Semard
38000 Grenoble

 

 

Le 1er février prochain, de 18h00 à 20h30, le think tank Living Things, porté par les Pôles Cap Digital et Systematic, organise le désormais traditionnel Retour du CES (Consumer Electronics Show de Las Vegas) 2018 par Olivier Ezratty (Conseil en Stra­té­gies de l’Innovation) qui se rend tous les ans à ce salon pour y analyser les dernières évolutions du numérique.


Des start-ups ayant participé au CES 2018 seront également présentes.

 

 

 

 

Événement gratuit. Attention les places sont limitées. Le jour de l'événement nous vous recommandons d'arriver 30 minutes à l'avance.

Lieu :
Auditorium de Bpi France
6/8 bvd Haussmann
75009 Paris

Evénement co-organisé par les Pôles Cap Digital et Systematic
dans le cadre de notre think tank Living Things

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vus et lus dans Les Echos du 26/09/17, et Elle du 01/09/17
Vus et lus dans Les Echos du 26/09/17, et Elle du 01/09/17

Vus et lus dans Les Echos du 26/09/17, et Elle du 01/09/17

Partager cet article
Repost0