Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Gobain (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Saint-Gobain (suite)
Saint-Gobain (suite)
Vus et lus dans Le Monde du 20/01/18, et l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18
Vus et lus dans Le Monde du 20/01/18, et l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18
Vus et lus dans Le Monde du 20/01/18, et l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18
Vus et lus dans Le Monde du 20/01/18, et l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18

Vus et lus dans Le Monde du 20/01/18, et l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 30 avril 2016, intitulé : Saint-Gobain, l'innovation, toujours l'innovation.

Partager cet article
Repost0

Le rendez-vous de l'Europe : Erasmus

Publié le par Jacques SAMELA.

Le rendez-vous de l'Europe : Erasmus
Le rendez-vous de l'Europe : Erasmus

S’il est un sujet recueillant aujourd’hui l’assentiment d’une bonne partie des citoyens européens, c’est bien celui de la réussite du programme Erasmus, du nom d’un moine néerlandais, appelé Erasme (1465-1536), humaniste, théologien, et surtout voyageur invétéré de par l’Europe, afin disait-il de s’enrichir de différentes cultures. Voyons pourquoi.

A l’origine “EuRopean Community Action Scheme for the Mobility of University Students”, et désormais “European Region Action Scheme for the Mobility of University Students”, il prendrait sa source d’une étudiante italienne, Sofia Corradi (www.sofiacorradi.eu), qui ayant été obligé de recommencer ses études (1969) après un séjour à l’étranger, eu quelques années plus tard, alors pédagogue et consultante scientifique auprès des universités italiennes, l’idée que les étudiants européens puissent désormais étudier dans l’ensemble des universités européennes, sans pour autant les obliger à repasser leurs diplômes.

Convaincu par le projet, François Mitterrand proposa qu’il intègre les suggestions du Conseil européen pour améliorer l’image de la Communauté Européenne, avec comme souhait de favoriser notamment la pratique des langues étrangères pour les générations futures, et la mise en place d’un programme interuniversitaire d’échanges et d’études.

Depuis, ce sont plus de 3 millions d’étudiants qui ont bénéficiés de ce programme, avec en 1995, une ouverture vers les apprentis, et dans la période 2004-2005, une extension à tous les pays du monde, appelé lui Erasmus Mundus, récompensé en retour par le prix « Princesse des Asturies » de la Coopération Internationale, car considéré comme l’un des programmes d’échanges culturels les plus importants de l’histoire de l’humanité.

Quant à aujourd’hui, on parle désormais du programme Erasmus +, créé en 2014, en faveur de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport en Europe. Doté d’un budget de 14,7 milliards d’Euros, il permettra à près de 4 millions d’européens d’étudier, de se former, d’acquérir une expérience à l’étranger, ainsi que de faire du bénévolat. Il court jusqu’en 2020.

Et pour terminer sur une note tout aussi positive, sachez que ce programme, qui vient donc de fêter ses 30 ans, serait à l’origine d’une augmentation de la natalité européenne, puisque la Commission européenne estimerait que depuis sa création, près d’un million de bébés seraient nés de ces unions européennes, devenant en cela la première vraie génération Erasmus. Alors, certains disent que cela est exagéré, difficile à prouver il est vrai, laissons l’utopie nous gagner.

Mais par-contre, en ce qui concerne les premiers bénéficiaires de ces programmes, les parents pour certains de ces néo-européens, je leur lance un message, afin qu’ils deviennent les bras non armés (vote aux prochaines élections européennes) d’une Europe souhaitant continuer le travail de ceux que l’on appelle les pères fondateurs, qui soit-dit en passant, sera le prochain sujet de ma rubrique consacrée à l’UE.

Bonne lecture, faites passer l’info, et donc à très bientôt.

Jacques Samela

 

Sources :

. Wikipedia

. Le livret du citoyen européen

 

Informations supplémentaires :

. https://www.erasmusworld.org/

. http://www.agence-erasmus.fr/page/erasmus-plus-education-et-formation

. https://www.generation-erasmus.fr/sejour-bourse-erasmus-etudiant/

. http://www.education.gouv.fr/cid78078/le-programme-erasmus.html

. http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/node_fr

. http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/resources/programme-guide_fr

 

A lire :

. Ils ont fait Erasmus de Isabelle Maradan / Ed. de La Martinière

Le Mouvement Européen-France (ME-F), l'Etudiant
Le Mouvement Européen-France (ME-F), l'Etudiant
Le Mouvement Européen-France (ME-F), l'Etudiant

Le Mouvement Européen-France (ME-F), l'Etudiant

Vu et lu dans Le Monde du 27/06/18
Vu et lu dans Le Monde du 27/06/18

Vu et lu dans Le Monde du 27/06/18

Vu et lu dans Le Monde du 29/11/17
Vu et lu dans Le Monde du 29/11/17

Vu et lu dans Le Monde du 29/11/17

Publié dans En bref

Partager cet article
Repost0

Août 2018

Publié le par Jacques SAMELA.

Août 2018
Août 2018

COCORICO. La française Claire Nouvian, créatrice de l’association Bloom (www.bloomassociation.org), qui œuvre pour la défense des océans, vient de recevoir le prix Goldman pour l’environnement, l’équivalent du Nobel de l’écologie.

Cosmopolitan.fr

 

CONTRAT. Le groupe Alstom décroche un contrat de 330 millions d’Euros en Italie, auprès de la compagnie privée Italo (www.italotreno.it).

Les Echos du 01 août 2018

 

DEVANT. Selon l’incontournable classement de Shanghai, la faculté de Montpellier passe devant Oxford et devient même la première mondiale pour l’enseignement de l’écologie.

Elle du 03 août 2018

 

CONNEXION. La ville de Marseille est devenue un hub où convergent les lignes de fibres optiques intercontinentales, connectant l’Europe au reste du monde. Treize câbles sous-marins aboutissent déjà sur les plages de la cité phocéennes, devenant au passage la troisième voie de passage pour les opérateurs télécom en Europe.

Les Echos du 07 août 2018

 

ACQUISITION. Blablacar vient d’acquérir son concurrent russe, Beepcar, s’accompagnant au passage d’un partenariat marketing avec le géant russe de l’internet Mail.ru.

Le Monde du 08 août 2018

 

MISSIONS. Le laboratoire de physique et de chimie de l’environnement et de l’espace (LCP2E-Loiret) situé dans la ville d’Orléans, participe avec la Nasa aux missions Solar Probe et Solar Orbiter, grâce à l’utilisation d’un capteur crée par son équipe, et qui sera intégré aux sondes en question.

L’usine Nouvelle du 10 août 2018

 

REBOND. De la production industrielle française en juin, avec + 0,6 %, et 1 % de hausse sur l’ensemble du 2ème trimestre.

Le Monde du 11 août 2018

 

CONTRAT 2. Vinci Energies (www.vinci-energies.com) décroche un contrat de 55 millions d’Euros en Suède pour l’élaboration d’une station souterraine ferroviaire et de deux kilomètres de tunnel pour la prochaine gare centrale de la ville de Göteborg.

La Tribune du 14 août 2018

 

BAISSE. Légère du taux de chômage en France de 0,2 point au 2ème trimestre selon le Bureau international du travail (BIT), établissant le chômage en France à 8,7 %.

Le Monde du 15 août 2018

 

CONTRATS. La start-up Drone Volt (www.dronevolt.com), spécialisée dans les drones professionnels, a annoncé deux nouveaux contrats en Asie. Un au Vietnam avec le plus important fournisseur d’énergie du pays, Electricity of Vietnam, et l’autre en Thaïlande, avec le département thaïlandais de contrôle de la pollution.

Les Echos du 16 août 2018

 

HAUSSE. De 16,3 % des créations d’entreprises dans le BTP depuis un an, concernant les domaines de la construction et de l’immobilier.

Batiactu du 27 août 2018

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0

Brevets (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Brevets (suite)
Brevets (suite)
Vus et lus dans Les Echos du 07/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 07/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 07/06/18

Vus et lus dans Les Echos du 07/06/18

Vus et lus dans Le Parisien Eco du 09/04/18, l'Usine Nouvelle n° 3554 du 15/03/18, et Les Echos du 30/04/18
Vus et lus dans Le Parisien Eco du 09/04/18, l'Usine Nouvelle n° 3554 du 15/03/18, et Les Echos du 30/04/18

Vus et lus dans Le Parisien Eco du 09/04/18, l'Usine Nouvelle n° 3554 du 15/03/18, et Les Echos du 30/04/18

Vu et lu dans Les Echos du 27/04/18
Vu et lu dans Les Echos du 27/04/18

Vu et lu dans Les Echos du 27/04/18

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 21 avril 2015, intitulé : France Brevets, valorisation à la française.

Partager cet article
Repost0

Gemalto, Parrot, Sigfox, Soitec (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Gemalto, Parrot, Sigfox, Soitec (suite)
Gemalto, Parrot, Sigfox, Soitec (suite)
Vu et lu dans Les Echos du 03/09/18

Vu et lu dans Les Echos du 03/09/18

Les Etats-Unis autorisent le rachat de Gemalto par Thales

06/09/2018 VIPress.net

 

Thales et Gemalto annoncent avoir obtenu l’Autorisation Règlementaire de la part du Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis (CFIUS). Avec les autorisations des autorités de concurrence compétentes en Chine, en Israël et en Turquie, et les décisions d’autorisation relatives aux investissements étrangers en Australie et au Canada, Thales et Gemalto ont ainsi obtenu 6 des 14 autorisations règlementaires requises.

Thales et Gemalto continuent de collaborer activement avec les autorités de concurrence compétentes afin d’obtenir les Autorisations Réglementaires restantes en Afrique du Sud, en Australie, aux États-Unis, au niveau de l’Union Européenne, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et en Russie. De plus, Thales et Gemalto sollicitent l’Autorisation Règlementaire relative aux investissements étrangers auprès de l’autorité compétente en Russie.

Rappelons que cet été la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d’apprécier le projet d’acquisition de Gemalto par Thales au regard du règlement de l’UE sur les concentrations. La Commission craint que la concentration conduise à une hausse des prix et à une réduction du choix et de l’innovation pour les consommateurs de modules matériels de sécurité. Celle-ci dispose de 90 jours ouvrables, soit jusqu’au 29 novembre 2018, pour prendre une décision.

Qu’à cela ne tienne, Thales et Gemalto estime que l’opération devrait être réalisée peu de temps après l’obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé avant la fin de l’année 2018.

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 30 septembre 2014, intitulé : Gemalto, leader mondial et français

Vu et lu dans Les Echos du 03/08/18

Vu et lu dans Les Echos du 03/08/18

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 23 février 2015, intitulé : Parrot, le perroquet connecté.

Vu et lu dans l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18
Vu et lu dans l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18

Vu et lu dans l'Usine Nouvelle n° 3566 du 17/06/18

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 24 mars 2015, intitulé : Sigfox, l'envol du papillon.

Vu et lu dans Les Echos du 15/05/18

Vu et lu dans Les Echos du 15/05/18

. Pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 30 mai 2018, intitulé : Soitec, une réponse française et européenne

Partager cet article
Repost0

Multilatéralisme VS Protectionnisme, ou tel est pris qui croyait prendre ?

Publié le par Jacques SAMELA.

Multilatéralisme VS Protectionnisme, ou tel est pris qui croyait prendre ?
Multilatéralisme VS Protectionnisme, ou tel est pris qui croyait prendre ?

En ce moment, si il est un mot on ne peut plus utilisé dans les médias, c’est bien celui que Mister T à remis au goût du jour, et qui s’appelle le protectionnisme.

Son contraire, si vous ne le savez pas, et encore à l’ordre du jour, se nomme lui le multilatéralisme.

Mais, afin d’appuyer mon sujet, et avant de rentrer de plein pied dans ce double sujet, et afin de vous donner l’occasion de vous faire votre propre opinion, voici leurs définitions (Wikipedia) :

. Multilatéralisme : Le multilatéralisme est un concept utilisé dans le champ des relations internationales. Il se définit comme un mode d'organisation des relations inter-étatiques. Il se traduit par la coopération de trois États au moins dans le but d'instaurer des règles communes. Il concerne essentiellement la forme institutionnalisée de ces relations (au sein des organisations internationales).

 

. Protectionnisme : Le protectionnisme est une politique économique interventionniste menée par un État ou un groupe d'États, consistant à protéger ses producteurs contre la concurrence des producteurs étrangers. Les buts peuvent être le maintien de l'emploi dans certains secteurs d'activité, la diminution du déficit commercial, ou la défense du niveau de vie. Les mesures protectionnistes consistent essentiellement à freiner les importations (barrières douanières, normes contraignantes, freins administratifs...), encourager les exportations (subventions diverses, incitations fiscales, dévaluation, dumping comme le « protectionnisme offensif »), privilégier les entreprises nationales dans les appels d'offres de marchés publics, ou empêcher les investisseurs étrangers de prendre le contrôle d'entreprises nationales.

Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,
Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,

Vus et lus dans Le Monde du 01/06/18, Les Echos du 06 & 11/0/18, l'usine Nouvelle n°3554 du 15/03/18,

Alors, tout en commençant par ce qui est donc actuellement en cours, le multilatéralisme, il faut savoir que contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’a pas été inventé durant le XX siècle, puisque dès le traité de paix dit de Westphalie en 1648, et ce jusqu’au Congrès de Vienne en 1814, on trouve déjà des prémisses d’accords entre états, plutôt européens à cette époque, facilitant en cela leurs coopérations et leurs relations commerciales, afin d’obtenir une stabilité doublée d’une prospérité, évitant au final des tensions inhérentes à toute relation internationale, communément décrite comme un domaine anarchique.

Ensuite, il prendrait également sa source dans la tradition dite des Lumières, dont ses penseurs (Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Kant, Benjamin Franklin, Georges Washington, etc…), dotés d’un idéalisme à toute épreuve, et opposés à une vision sombre des relations humaines, estimaient que par la création d’institutions dont nous connaissons aujourd’hui des exemples comme l’ONU ou l’UE, pouvaient instaurer des relations favorables et pacifiques au bénéfice de chacun.

Quant à celui que nous connaissons aujourd’hui, il serait issu de ce que l’on appelle l’idéalisme wilsonien, du nom du président américain Woodrow Wilson (1856 – 1924), à l’origine de la Société des Nations, créée au sortir de la 1ère guerre mondiale, rejetée à l’époque par le Congrès des Etats-Unis, mais ayant largement inspiré l’ONU en 1945, et dont l’action est toujours en œuvre aujourd’hui.

C’est donc au XX siècle qu’il devient la norme, avec deux voies bien distinctes que sont la partie économique, mise en évidence avec la création du système monétaire et financier, connu sous l’appellation BrettonWoods, ainsi que du Gatt (General Agreement Trade and Tarrifs), sous l’égide notamment des Etats-Unis, considéré à l’époque comme son principal instigateur. Quand on voit ce que fait aujourd’hui Mister T, décrit comme un serial entrepreneur, dans le bâtiment il est vrai, on peut se poser des questions. Mais de cela j’en reparlerai.

Et donc, la partie politique, avec l’idée que le développement du commerce facilite la négociation politique, permettant en cela de régler pacifiquement les différends entre les états, devant en retour bénéficier à la population, en favorisant notamment leur prospérité.

C’est par essence la tradition universaliste, idéaliste, libérale et démocratique de l’ONU qui est mise en œuvre ici. Alors, oui, il est vrai que cela est loin, voire parfois même très loin de réussir à chaque fois, de nombreux exemples en attestent, la cause souvent aux états eux-mêmes, ce que l’on appelle généralement la théorie réaliste, soit que les grandes puissances, notamment au Conseil de sécurité de l’ONU, donnant aux petites et moyennes nations l’illusion de leur importance durant les prises de décisions, mais qu’au final, ce sont presque toujours leurs intérêts qui l’emportent.

Et pour le malheur de beaucoup, les exemples sont malheureusement plus que nombreux, comme pour la Syrie récemment, avec le blocage permanent de la Russie, son alliée, empêchant tout vote d’une résolution.

On dit donc du multilatéralisme, qu’il est à l’intersection de la coopération et de l’anarchie, soit un mécanisme imparfait de régulation des relations entre les états.

Vus et lus dans Les Echos du 02 & 08/06/18, et du 02/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 02 & 08/06/18, et du 02/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 02 & 08/06/18, et du 02/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 02 & 08/06/18, et du 02/08/18

Vus et lus dans Les Echos du 02 & 08/06/18, et du 02/08/18

Et maintenant, le protectionnisme, remis au goût du jour par qui vous savez, mais dont le principe existe lui depuis des siècles, puisque les Etats-Unis (déjà), l’Angleterre du XVème au XVIIIème siècle, mais aussi le Japon, plus récemment, au XXème siècle, ont eu recours à ce procédé censé défendre leurs intérêts, et faire face à une concurrence dite déloyale.

Les USA aujourd’hui, invoque eux une atteinte à la sécurité nationale, notamment en ciblant la Chine, mais on a pu voir que d’autres étaient également dans la ligne de mire (UE, Canada, Mexique, etc…), pour la plupart partenaires de longue date. Comme quoi.

Seulement voilà, comme sa définition ne l’indique pas toujours (voir plus haut), ce procédé est à double tranchant. En effet, à première vue, il paraît positif et digne de bon sens, mais quand on y regarde de plus près, on remarque malgré tout qu’au-delà des discours criant haut et fort que le but de ces mesures n’est que de protéger des secteurs en difficultés, d’éviter des délocalisations,  il y a au final une réalité toute simple, qui est celle du pouvoir d’achat, car avec l’augmentation des taxes sur les produits importés, et donc des prix, ce sont les acheteurs finaux qui en pâtiront, notamment les moins aisés, mais pas seulement, pourtant souvent favorables à la mise en place de ces mesures, mais malheureusement sans se rendre compte des conséquences à plus ou moins longs termes pour eux. Attention aux « fake news ».

Nous, qui sommes des consommateurs compulsifs (parfois), habitués à des prix défiants toute logique, notamment dans le domaine de l’habillement, mais dans bien d’autres également, serions-nous ravis de les voir augmenter significativement, nous obligeant par exemple dans le domaine alimentaire de privilégier notre porte-monnaie au détriment de notre alimentation, et donc de notre santé ? Non bien sûr. Eh bien, nos amis américains risquent d’y avoir droit, car quand un pays établi des mesures protectionnistes vers d’autres pays, il doit s’attendre à des mesures similaires.

Et pas seulement au détriment des consommateurs finaux, mais aussi des entreprises. L’un des exemples les plus marquants aujourd’hui concerne les producteurs américains de soja, vivier électoral de Mister T, et pourvoyeur de soja vers la Chine pour 12 milliards de dollars en 2017, soit 30 % de la production américaine, se retrouvant aujourd’hui taxé de 25 %, obligeant la profession à demander de l’aide à son gouvernement.

Que dire également du désir de la marque mythique Harley-Davidson de délocaliser une partie non négligeable de sa production en Europe (Belgique) afin d’éviter les taxes de rétorsions européennes ?

Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18
Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18

Vus et lus dans Les Echos du 22 & 25/06/18, du 03 & 06 & 26/07/18, du 03/08/18

Alors, certains pourraient me dire que la Chine l’a peut-être bien mérité, que l’UE aurait bien aimée le faire, voire peut-être avec les Etats-Unis, partenaire de longue date, mais non, Mister T en a décidé autrement, souhaitant mettre dans le même panier ceux qui pour lui représentent des concurrents potentiels comme la Chine, le Mexique, le Canada, et l’UE, qui, souhaitant éviter toute escalade, n’en n’a pas moins pris la décision de riposter malgré tout, dans les règles de l’OMC (www.wto.org), touchant des produits ciblés (20 % des exportations américaines), mais également des emplois (près de 500 000), situés pour la plupart dans les régions ayant votées massivement pour le président américain actuel, le but, à quelques semaines des élections de mi-mandat en novembre, étant de démonter l’incongruité de ces attaques vers un partenaire, mais néanmoins concurrent il est vrai, en lançant un message fort aux électeurs, en leur disant, attention, votre champion est en train de vous rendre la vie plus difficile. Sera-t-elle entendue ?

Quelques avancées, mais avec un sentiment que rien n’est acquis, au contraire, car comme le dit le proverbe, la méfiance est la fille de de la prudence.

Et avant de voir si comme à chaque fois le président en exercice perd sa majorité, vous aurez eu je l’espère, grâce à ce sujet, l’occasion de vous faire une idée précise, personnelle, en vous posant même la question, suis-je protectionnisme, multilatéralisme, ou les deux ?

Pour ma part, mon choix est fait, devinez ?

Jacques Samela

 

Sources :

. Wikipedia

. Les Echos du 03/07/18

. Capital n° 323

 

A lire :

. https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/comment-proteger-les-travailleurs-dans-une-economie-ouverte-788896.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20180903

 https://www.capital.fr/economie-politique/pouvoir-dachat-emploi-ce-que-le-retour-du-protectionnisme-pourrait-nous-couter-1303637

 

Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18
Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18
Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18
Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18
Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18

Vu et lu dans Les Echos du 04 & 12 & 25/07/18 et du 17/08/18, Le Monde du 06/07/18

A lire
A lire

A lire

Partager cet article
Repost0

Ma rentrée.....Littéraire

Publié le par Jacques SAMELA.

Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Ma rentrée.....Littéraire
Partager cet article
Repost0

Septembre 2018

Publié le par Jacques SAMELA.

Septembre 2018
Septembre 2018

Du 05 au 07 septembre 2018

. Entretiens internationaux du Tourisme du Futur / www.tourismedufutur.eu

Shaping together the future of tourism

 

Du 13 au 14 septembre 2018

. Novacq / www.novacq.fr

Festival de l’innovation

 

Du 19 au 20 septembre 2018

. Petrochymia / www.petrochymia.com

Salon professionnel des fournisseurs, sous-traitants, prestataires, équipementiers de la chimie, de la pétrochimie, de la raffinerie, de l’Oil & Gas, de l’offshore, et des énergies

 

Du 19 au 21 septembre 2018

. Expogaz / www.congresexpo-gaz.com

Unique salon européen dédié aux acteurs de l’industrie du gaz

 

Le 22 septembre 2018

. Techrun / www.techrun.fr

4ème édition de l’évènement qui fait courir la French Tech

 

Du 25 au 26 septembre 2018

. Colloque IA des métiers de l’entreprise / www.salons-solutions.com

 

Du 25 au 27 septembre 2018

. Sepem Industries / www.sepem-industries.com

Salon des servives, équipements, process et maintenance

 

Du 25 au 28 septembre 2018

. Micronora / www.micronora.com

Salon dédié aux microtechniques

 

Du 26 au 27 septembre 2018

. Aero Defence Support Show / www.adsshow.eu

Le salon international du MCO aéronautique & de défense

 

Le 27 septembre 2018

. Les rencontres de l’entreprise responsable / www.brefeco.com

La performance bienveillante : Un rêve à portée de main

 

Du 27 au 29 septembre 2018

. Drones Paris Région Expo / www.dronesparisregionexpo.com

Salon du drone professionnel

 

Le 28 septembre 2018

.Connectivités / www.evenement.latribune.fr

Mutations économiques des territoires, transformation digitale des entreprises, transformation urbaine

Publié dans Agenda

Partager cet article
Repost0

Le rendez-vous de l'Europe

Publié le par Jacques SAMELA.

Le rendez-vous de l'Europe
Le rendez-vous de l'Europe

Dans quelques mois se dérouleront les 9èmes élections européennes, primordiales pour l’avenir de notre continent tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Alors, même si tout est loin d’être parfait, le dernier sommet en date l’atteste, ces élections définiront ce que l’Union Européenne sera pendant les cinq prochaines années, soit un modèle unique et autre par rapport à ce qui nous entoure, avec cette fois-ci, un choix clair demandé à chacun de nous.

Pour ma part, vous commencez à le savoir maintenant, vous qui me suivez, le choix est plus que clair, et c’est donc pour cela qu’à partir du mois de septembre, je publierai deux fois par mois ce qui représente pour moi l’importance, la force, voire l’âme de l’Union Européenne, laissant à d’autres, bien trop nombreux à mon goût, la diatribe, le dénigrement permanent, et souvent le mensonge.

Mais bien évidemment, cela se fera toujours dans le cadre et en complément de mon sujet principal, qui est vous le savez bien, la compétitivité de la France, indissociable selon moi d’une Union Européenne en devenir, avec pourquoi pas notre pays en leader ?

Une France forte dans une Europe forte, tel est mon souhait, mais pas n’importe laquelle non plus.

Donc, à très bientôt pour de nouvelles aventures.

Jacques Samela

 

. A faire 

https://ec.europa.eu/commission/future-europe/consultation-future-europe_fr

. A suivre 

https://www.newpactforeurope.eu/about/

https://pulseofeurope.eu/fr/pulse-of-europe/ueber-uns/

 

. Et pour plus d'informations, n'hésitez-pas à lire ou à relire le dossier du 06 au 09 mars 2017, intitulé : L'Union Européenne, ma petite histoire.

 

 

Vu et lu dans Les Echos du 19/07/18
Vu et lu dans Les Echos du 19/07/18

Vu et lu dans Les Echos du 19/07/18

Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18
Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18

Vus et lus dans Les Echos du 15/05/18, du 16/08/18, et du 20/06/18

Vus et lus dans Les Echos du 22/05/18, du 26/05/18, du 13/06/18, et du 18/07/18,
Vus et lus dans Les Echos du 22/05/18, du 26/05/18, du 13/06/18, et du 18/07/18,
Vus et lus dans Les Echos du 22/05/18, du 26/05/18, du 13/06/18, et du 18/07/18,

Vus et lus dans Les Echos du 22/05/18, du 26/05/18, du 13/06/18, et du 18/07/18,

Vu et lu dans Le Monde du 08/06/18
Vu et lu dans Le Monde du 08/06/18
Vu et lu dans Le Monde du 08/06/18

Vu et lu dans Le Monde du 08/06/18

Vu et lu dans le magazine Val d'Oise
Vu et lu dans le magazine Val d'Oise

Vu et lu dans le magazine Val d'Oise

Publié dans En bref

Partager cet article
Repost0

Juillet 2018

Publié le par Jacques SAMELA.

Juillet 2018
Juillet 2018

VICTOIRE. La chaîne des Puys vient d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, le fruit de 11 années de travail et de mobilisation.

Le Journal de l’éco du 02 juillet 2018

 

RECRUTEMENTS. Des cadres en hausse en France, avec une progression estimée à 4,5 % en 2018, après une année 2017 exceptionnelle avec + 9,7 %.

HAUSSE. Importante des immatriculations automobiles en France, avec une progression de 9,2 % en juin, et affichant 5 % sur le premier semestre 2018.

HAUSSE 2. De l’emploi dans les coopératives avec une progression de 8 % en 2017, pour atteindre aujourd’hui 57 000 personnes dans les 3 177 coopératives, elles-mêmes en progression de 5 %.

PROGRESSION. De la valeur de la production de la « ferme France » de 3,2 % en 2017, à 71,8 milliards d’Euros.

STATUT. De première puissance agricole européenne pour la France, comme l’année dernière.

Le Monde du 03 juillet 2018

 

ACHAT. Le 5ème acteur français sur le marché du travail en intérim, Proman (www.proman-emploi.fr), acquiert l’entreprise américaine Paramount Staffing, basée à Atlanta, 130 millions d’Euros de C.A., et présente dans sept états américains avec 16 agences.

ACHAT 1. Par Elior Group (www.eliorgroup.com), un des leaders mondiaux de la restauration  et des services, de la société américaine Bateman Community Living, 70 millions de dollars de C.A., et 550 collaborateurs, fournissant les prisons, l’enseignement, la restauration d’affaires, et les établissements de santé.

Les Echos du 03 juillet 2018

 

RECORD Pour l’emploi en France en 2017, avec une création nette de 341 000 emplois, jamais atteint depuis 2007.

Le Monde du 05 juillet 2018

 

INVESTISSEMENT. De 55 millions d’Euros du groupe japonais Kubota (www.kubota.com) à Crépy-en-Valois dans l’Oise, en créant un nouveau site de R&D à vocation européenne. Une centaine d’embauches est prévue, ingénieurs et techniciens.

L’Usine Nouvelle du 06 juillet 2018

 

DISTINCTIONS. L’architecte français Christian de Portzamparc, objet de mon prochain portrait français (novembre prochain), Catherine Deneuve, et le peintre Pierre Alechinsky  obtiennent le trophée de la trentième édition du prix Praemium impériale, créé par la Japan Art Association, et considéré comme le « Nobel des arts ». Ils recevront chacun la somme de 15 millions de yens (environ 117 000 €uros).

AFP du 11 juillet 2018

 

CONTRAT. Pour le groupe Alstom à Taïwan, pour la fourniture d’un système du métro intégré pour la ligne 7 du réseau de la capitale Taipei. Le montant s’élèverait à près de 220 millions d’Euros.

Les Echos du 11 juillet 2018

 

ATTIRANTE. La France, en devenant le troisième pays européen de destination pour les investissements étrangers, avec une hausse de 30 %.

ATTIRANT. Le Grand Paris, devenant la première destination de l’Europe post-Brexit auprès des investisseurs internationaux.

L’Usine Nouvelle du 12 juillet 2018

 

PREMIERE. Mondiale pour le groupe Alstom, en annonçant que son prototype de train à hydrogène, Coradia iLint, destiné au transport de voyageurs, vient d’obtenir l’homologation des autorités fédérales allemandes, avec une mise en service d’ici la fin de l’été.

Batiactu.com du 13 juillet 2018

 

MEGA. Contrat pour Airbus Helicopters en Ukraine, après la vente de 55 hélicoptères civils pour la somme de 555 millions d’Euros.

L’Express du 16 juillet 2018

 

AUGMENTATION. De 15,6 % et sur les douze derniers mois en termes de création d’entreprises.

Les Echos du 16 juillet 2018

 

VENTE. De dix Airbus A350 à la compagnie chinoise Sichuan Airlines pour 2,8 milliards de dollars.

VENTES. Mondiales en hausse de 9,8 % pour le groupe Renault au premier semestre 2018, avec 2,1 millions de véhicules vendus.

L’Usine Nouvelle du 16 juillet 2018

 

OUVERTURE. Pour le groupe Total d’un centre d’innovation sur la raffinerie du futur en Inde. L’objectif sera d’inventer des solutions numériques en IA, l’analyse des données, ou l’internet des objets, sur des sujets d’intérêts pour le groupe.

Frenchweb.fr du 17 juillet 2018

 

CROISSANCE. D’après le gouverneur de la Banque de France, objet d’un prochain sujet en septembre, estime que le trou d’air observé en début d’année, est derrière nous, avec même une accélération à partir de la rentrée. Il juge que la conjoncture est encore plus robuste que prévu.

AFP du 18 juillet 2018

 

PARTICIPATION. De la France au premier projet de dessalement d’eau de mer par énergie solaire d’Afrique du Sud

L’Usine Nouvelle du 18 juillet 2018

 

PARTENARIAT. De recherche entre l’Onera (www.onera.fr) et la Nasa (National Aeronautics and Space Administration), consacré au bang supersonique.

Onera du 19 juillet 2018

 

PREMIERE 2. Pour le japonais Takara Foods (www.takara.co.jp), qui va construire sa première usine européenne de ramen, pâtes traditionnelles au bouillon, dans l’Oise (Hauts de France) à Amblainville. Prix estimé de l’investissement, 1,6 millions d’Euros, et 30 personnes dans un premier temps, avant de monter à près de 50.

L’Usine Nouvelle du 19 juillet 2018

 

DISTINCTIONS 2. Pour les quotidiens Le Monde et Ouest-France, ainsi que la plateforme vidéo dédiée au réseau sociaux Loopsider (www.loopsider.com), en étant lauréats du fonds Google pour l’innovation dans les médias, notamment le développement de projets dans l’IA.

Frenchweb.fr du 24 juillet 2018

 

AMELIORATION. De la fréquentation hôtelière en France durant le premier semestre 2018, avec une croissance plus que soutenue en Ile de France.

Les Echos du 25 juillet 2018

 

INSTALLATION. D’un système de contrôle des trains appelée « solution CBTC » du groupe Alstom sur une nouvelle ligne de métro d’Amsterdam aux Pays-Bas, avec sa mise en service sur l’ensemble des lignes dès 2019. Cette solution est déjà présente à Sydney, Pékin, Shanghai, Milan ou Toronto.

Bref Eco du 26 juillet 2018

 

INVESTISSEMENT 2. Des entreprises françaises au beau fixe, avec une augmentation de 1,1 % au deuxième trimestre 2018, porté notamment par des commandes de la part des administrations publiques.

Les Echos du 30 juillet 2018

 

Publié dans Revue de presse

Partager cet article
Repost0