Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

complement d'information

Les Rencontres d'Aix (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Les Rencontres d'Aix (suite)
Les Rencontres d'Aix (suite)
Les Rencontres d'Aix (suite)
Vu et lu dans L'usine Nouvelle n° 3705 d'avril 2022
Vu et lu dans L'usine Nouvelle n° 3705 d'avril 2022
Vu et lu dans L'usine Nouvelle n° 3705 d'avril 2022

Vu et lu dans L'usine Nouvelle n° 3705 d'avril 2022

Vu et lu dans Mesures de mai-juin 2022
Vu et lu dans Mesures de mai-juin 2022

Vu et lu dans Mesures de mai-juin 2022

 

Réindustrialisation : plus de 700 projets soutenus par l’État !

https://www.ecoreseau.fr/actualites/economie-societe/reindustrialisation-plus-de-700-projets-soutenus-par-letat-2022-02-18-79968?utm_campaign=NL_Lundi_20220221&utm_medium=email&utm_source=sendinblue

Le 18 février 2022

L’État a versé près d’1,6 milliard d’euros de subventions à tous ces projets. Pour pousser à la réindustrialisation.
La pandémie a plus que jamais souligné la dépendance de la France vis-à-vis du reste du monde – notamment en matière de médicaments. L’industrie représente un peu plus de 13 % de la richesse produite en France, selon France Industrie. Ce même chiffre atteignait 23 % dans les années 1980. L’industrie représente 22 % de la richesse produite sur le sol allemand. Bref, l’État français doit réagir – d’autant plus après l’annonce d’un déficit commercial record. Mais il semble l’avoir compris.

« Entre le plan de relance et France 2030, quelque 70 milliards d’euros d’aide publique sont prévus par le gouvernement pour favoriser les projets de relocalisation industrielle », chiffre nos confrères de FranceInfo. La réindustrialisation, voilà le maître-mot des années à venir. Dans ce sens, la Société d’encouragement pour l’industrie nationale a émis 22 propositions, mi-février, pour pousser l’industrie dans les programmes des candidat·es à la présidentielle. La prise de conscience est là. Y compris, du moins on l’espère, au ministère de l’Industrie.

1,6 milliard d’euros de subventions

782. Voilà le nombre de projets soutenus par l’État depuis le plan de relance de l’économie lancé en septembre 2020. Des projets de relocalisation ou modernisation d’entreprises industrielles en France. Qui auraient permis de « créer ou conforter 100 000 emplois », précise-t-on à Bercy.

Au global, l’État a versé près de 1,6 milliard d’euros de subventions à ces 782 projets. Résultat, environ 5,4 milliards d’euros d’investissements productifs dans ces entreprises. De toutes tailles confondues : grands groupes, petites et moyennes entreprises, start-up. ArcelorMittal, par exemple, a bénéficié des aides de l’État pour moderniser un atelier. Tout comme une minoterie en Guyane ou une start-up issue du CEA-Léti dans l’Isère – qui développe des puces d’extraction d’ADN pour détecter les salmonelloses ou listeria.

Au ministère de l’Industrie, on se félicite !

Dans le détail, le secteur agroalimentaire a reçu 132 millions d’euros pour un total de 97 projets. De fortes subventions pour la santé : 829 millions d’euros pour quelque 187 projets ! Enfin, plus de 140 millions d’euros ont été accordés pour 107 projets dans l’électronique, et presque 100 millions d’euros pour la 5G.

Un bilan dont se réjouit la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher : « Pour donner une idée de comparaison, c’est sept fois ce qui a été réalisé sous la mandature Sarkozy entre 2008 et 2011 ! » Avant d’ajouter : « En 2021, comme en 2017, 2018, et 2019, nous avons recréé de l’emploi industriel net dans nos territoires, cela n’était pas arrivé depuis 2000 », rappelle la ministre.

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2014/09/delocalisations-relocalisations.html

Les Rencontres d'Aix (suite)
Partager cet article
Repost0

Le New ou Nouvel Espace (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Le New ou Nouvel Espace (suite)
Le New ou Nouvel Espace (suite)

Start-ups françaises : le renouveau spatial au coeur des Assises du NewSpace !

https://www.ecinews.fr/fr/start-ups-francaises-le-renouveau-spatial-au-coeur-des-assises-du-newspace/

Le 01 juillet 2022

 

Le 7 et 8 Juillet Station F à Paris, l’innovation sera au coeur des Assises du NewSpace qui accueille, pour cette 1ère édition, des start-ups qui ont vocation à affirmer leur ambition en développant de nouveaux produits et services.

Par Alain Dieul

Le NewSpace voit se développer de nouvelles start-ups proposant des solutions innovantes et technologiques, ainsi qu’une forte augmentation du nombre de lancements de satellites en orbite basse. La miniaturisation de l’électronique et la réduction des coûts de lancements ont permis de redessiner le marché des satellites.

L’accès au domaine spatial est plus simple, offrant aux nouveaux acteurs du NewSpace la possibilité d’entreprendre des initiatives dans différents secteurs d’activités : agriculture, climat, environnement, gestion des ressources, mobilité, santé, sécurité, défense, transactions bancaires, etc.

L’innovation sera au coeur des Assises du NewSpace qui accueille, pour cette 1ère édition, des start-ups qui ont vocation à affirmer leur ambition en développant de nouveaux produits et services.

Implanté au coeur des Assises du NewSpace, le Village des SpaceTech, dédié aux applications spatiales et aux innovations technologiques, rassemblera une vingtaine de start-ups pour partager leurs connaissances et apporter leur expérience pour l’avenir du NewSpace. Une occasion de découvrir la nouvelle génération d’entrepreneurs du spatial français pendant deux jours à Paris Station F.

 

Le Village SpaceTech : https://lesassisesdunewspace.org/le-village-spacetech/

 

 https://lesassisesdunewspace.org/informations-pratiques/

 

 

Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022
Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022

Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022

Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022
Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022

Vu et lu dans Industrie & technologies n° 1054 de juin 2022

Partager cet article
Repost0

A retenir

Publié le par Jacques SAMELA.

A retenir
A retenir

L’été est là, les vacances approchant à grands pas, je souhaitais cette année vous accompagner tout au long de celles-ci par la publication de sujets, sous l’appellation « Les Sagas de l’été », qui pour certains, vous rappelleront les joyeux moments de votre enfance, voire plus, mais qui surtout représentent encore aujourd’hui des exemples de longévité pour certains, de retour pour d’autres, ce qui n’est pas toujours une gageure pour toutes marques qui se respecte. Françaises bien sûr.

Donc, un peu de patience, car tout commence la semaine prochaine, avec comme 1er sujet, un objet sphérique qui passe ses journées, voire ses soirées, à se rouler dans la terre.

A bientôt.

Jacques Samela

Partager cet article
Repost0

Le biomimétisme (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Le biomimétisme (suite)
Le biomimétisme (suite)
Vu et lu dans le Jitec n° 231 de Janvier & Février 2022
Vu et lu dans le Jitec n° 231 de Janvier & Février 2022
Vu et lu dans le Jitec n° 231 de Janvier & Février 2022

Vu et lu dans le Jitec n° 231 de Janvier & Février 2022

Vus et lus dans Les défis du CEA n° 248 et Les Echos du 29/03/22
Vus et lus dans Les défis du CEA n° 248 et Les Echos du 29/03/22

Vus et lus dans Les défis du CEA n° 248 et Les Echos du 29/03/22

Le biomimétisme (suite)
Le biomimétisme (suite)
Vu et lu dans Mosaïque n° 57 de Avril-Juin 2022
Vu et lu dans Mosaïque n° 57 de Avril-Juin 2022

Vu et lu dans Mosaïque n° 57 de Avril-Juin 2022

Vu et lu dans Télérama n° 3778 du 08/06/22

Vu et lu dans Télérama n° 3778 du 08/06/22

Allégorie du biomimétisme 1 / Photos J.S
Allégorie du biomimétisme 1 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 1 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 2 / Photos J.S
Allégorie du biomimétisme 2 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 2 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 3 / Photos J.S
Allégorie du biomimétisme 3 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 3 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 4 / Photos J.S
Allégorie du biomimétisme 4 / Photos J.S
Allégorie du biomimétisme 4 / Photos J.S

Allégorie du biomimétisme 4 / Photos J.S

Partager cet article
Repost0

Phenix (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Phenix (suite)
Phenix (suite)
Vu et lu dans 20 Minutes du 09/05/22

Vu et lu dans 20 Minutes du 09/05/22

Partager cet article
Repost0

Vivatech 2022 (en léger différé, et enfin)

Publié le par Jacques SAMELA.

Partager cet article
Repost0

Eurosatory 2022

Publié le par Jacques SAMELA.

Eurosatory 2022
Eurosatory 2022
Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photo J.S

Photo J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Photos J.S
Photos J.S

Photos J.S

Partager cet article
Repost0

L'haptique by Actronika (Palme d'Or et suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

L'haptique by Actronika (Palme d'Or et suite)
L'haptique by Actronika (Palme d'Or et suite)

Actronika est devenue la première start-up à se voir décerner par le Comité de France la prestigieuse “Palme d’Or” et un Diplôme de Mérite et de Prestige National au titre des Nouvelles Technologies le jeudi 2 juin à l’Académie des sciences - Institut de France.


 https://drive.google.com/drive/folders/1onkhsG7zYZp4lr22bcqGbWXlfN1K1Luh?usp=sharing

Vu et lu dans Les Echos du 10/05/22
Vu et lu dans Les Echos du 10/05/22

Vu et lu dans Les Echos du 10/05/22

Lancement des préventes de leur veste Skinetic sur le site web ci-dessous 

https://www.skinetic.actronika.com/

 

 

 

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021
Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021
Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021
Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021
Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Vu et lu dans Industrie & Technologies n° 1047 de novembre 2021

Partager cet article
Repost0

Le domaine skiable français (suite)

Publié le par Jacques SAMELA.

Partager cet article
Repost0

Devialet, Isorg, Teads, Traxens (suites)

Publié le par Jacques SAMELA.

Devialet, Isorg, Teads, Traxens (suites)
Devialet, Isorg, Teads, Traxens (suites)
Vus et lus dans Le Journal du Dimanche du 20/02/22, et Les Echos du 30/03/22

Vus et lus dans Le Journal du Dimanche du 20/02/22, et Les Echos du 30/03/22

Vu et lu dans Les Défis du CEA n° 244

Vu et lu dans Les Défis du CEA n° 244

Isorg nomme Dieter May comme nouveau CEO

https://www.minalogic.com/actualites-adherents/isorg-nomme-dieter-may-comme-nouveau-ceo/

 

le 25/05/22

 

Dieter May, cadre supérieur de Business Hi-tech, sera le promoteur de la nouvelle phase de croissance d’Isorg, succédant à son fondateur Jean-Yves Gomez, qui devient CIO (Directeur de l’Innovation).

Isorg, pionnier des Photo-Détecteurs Organiques (OPD) et des capteurs d'images de grande surface, annonce aujourd'hui la nomination de Dieter May en tant que Directeur Général (CEO) ; pour accompagner la transformation de la société de son statut de PME en une entreprise majeure. Il succède au fondateur d'Isorg, Jean-Yves Gomez, qui a mené avec succès le développement technologique et industriel d'Isorg depuis sa création en 2010. Jean-Yves Gomez se consacrera désormais au pilotage des futures générations de technologies en tant que Directeur de l'Innovation.

M. May rejoint Isorg après avoir travaillé chez Osram Opto Semiconductors à Munich, où il a occupé le poste de Président du Conseil d'Administration et de PDG pendant trois ans. Avec une carrière distinguée dans les technologies de pointe, il apporte à Isorg son expérience de management de business industriel de haut niveau dans les semi-conducteurs, les logiciels, l'automobile et les communications mobiles. Dieter a plus de 30 ans d'expérience au-delà d’Osram Opto dans des organisations de premier plan au niveau mondial telles que BMW, Nokia et Infineon, en conduisant des transformations et en gérant des innovations de produits dans des domaines comme l'optoélectronique et les produits et services numériques.

Sa nomination intervient à un moment où Isorg est sur le point de débuter sa montée en puissance commerciale. L'objectif de M. May est de construire une société avec une diversification accrue. Il veillera à ce que le passage d'Isorg à l’échelle industrielle soit prête à répondre à la production de masse requise pour les marchés grand public et à assurer le succès commercial.

"Nous sommes ravis d'accueillir Dieter au sein d'Isorg, alors que nous planifions le prochain chapitre de notre parcours pour devenir le leader du marché des photodétecteurs et des capteurs d'images de grande surface", a déclaré Jean-Pierre Bizet, membre du Conseil d'Administration. "Sa vision et son expérience de management exécutif et de stratégie go-to- market, ainsi que ses alliances et son expérience des Fusions-Acquisitions serviront particulièrement bien Isorg, alors que la société étend son offre au niveau mondial sur les marchés de l'électronique grand-public, de la sécurité et de l'identification."

"Nous remercions sincèrement Jean-Yves pour le dévouement avec lequel il a amené la technologie OPD d'Isorg à maturité. Isorg continuera à bénéficier de ses talents technologiques et de sa perspicacité", a ajouté Bizet.

Isorg propose une gamme de solutions innovantes, à faible encombrement et faciles à intégrer pour la sécurité et l’identification. Ses modules biométriques sont approuvés pour une utilisation dans des applications de Sécurité. Ses solutions grande surface d’empreintes digitales dans l’écran - Fingerprint on Display (FoD) - sont destinées à l'authentification des utilisateurs de smartphones, leur permettant d'effectuer des transactions mobiles de plus grande valeur et de manière plus sécurisée. Isorg collabore également au développement de capteurs d'empreintes digitales avec différents acteurs industriels.

"Isorg a développé une technologie de rupture impressionnante et a réalisé de grandes avancées grâce à ses innovations en matière de PhotoDiode Organique (OPD) et grâce à sa véritable plateforme FoD (empreintes digitales dans l’écran). L'entreprise dispose de savoir- faire considérables. J'ai rencontré de nombreux collaborateurs talentueux dans divers domaines techniques et des équipes dévouées qui ont travaillé dur pour amener la technologie à maturité et acquérir une position de classe mondiale en matière de propriété intellectuelle ", a déclaré Dieter May. "Je suis convaincu par l'énorme potentiel d'Isorg, sa capacité à s'implanter solidement sur différents marchés prometteurs et à y devenir un leader."

"Je suis très enthousiaste par l'arrivée de Dieter. Nos produits sont désormais prêts pour la commercialisation. Dieter a démontré à plusieurs reprises sa capacité à transformer l'innovation en véritable succès commercial. Nous nous attendons à un grand succès commercial pour les années à venir", a déclaré Jean-Yves Gomez.

Les capteurs d'images de grande surface et les solutions biométriques d'Isorg sont basés sur les photodiodes organiques, une technologie qui permet de convertir un substrat, comme le plastique, le verre ou leCMOS, en une surface de détection optique. Elle exploite une usine industrielle à l’état de l’art basée à Limoges, en France, pour la fabrication en masse de capteurs OPD, et un centre de R&D à Grenoble, en France.

A propos d’Isorg

Isorg est un pionnier de l’électronique organique et imprimée pour les photodétecteurs et les capteurs d’images de grande surface. Elle offre une nouvelle génération d’imageurs de haute performance avec la capacité de s’intégrer facilement dans des systèmes aux formes ou facteurs de formes variés. Ses capteurs d’images flexibles trouvent leur application dans l’électronique de consommation, la sécurité de l’identité et le contrôle d’accès, l’IoT et les appareils médicaux. En 2016, elle a lancé la première preuve de concept mondiale d’un capteur d’empreintes digitales en plastique flexible de grande taille et à haute résolution (500 dpi) pour la sécurité biométrique et d’autres applications. Créée en 2010 et en partenariat avec le CEA-Liten, un centre d’innovation français leader dans les nouvelles technologies de l’énergie et les nanomatériaux, Isorg a levé un total de 47,8 millions d’euros (soit environ 58,4 millions de dollars) sur trois levées de fonds. www.isorg.fr

http://competitiviteinfrance.overblog.com/2014/12/isorg-une-technologie-francaise-de-rupture.html

 

 

Vu et lu dans Les Echos du 05/04/22

Vu et lu dans Les Echos du 05/04/22

Vu et lu dans Les Echos du 09/02/22

Vu et lu dans Les Echos du 09/02/22

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>