Le dossier du mois : Le Salon du Bourget.

Publié le par Jacques SAMELA.

Le 17 juin prochain, s’ouvriront les portes de la 50ème édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget (www.salon-du-bourget.fr). Pourtant, sa naissance officielle date de 1909, et non de 1953, date du premier salon tenu au Bourget.

En effet, après le vol de Clément Ader à bord de son engin baptisé l’Eole (voir photo), reconnu comme le premier « soulèvement » d’un engin plus lourd que l’air avec une personne à bord, de nombreuses initiatives personnelles se sont mises à explorer la voie du vol motorisé. Cependant, afin de confronter des expériences acquises, un besoin de collaboration s’est vite fait sentir, et sous l’égide de l’Automobile Club de France, fondé en 1895, des hommes dont les noms deviendront des références, créèrent une chambre syndicale afin de faire reconnaître justement le caractère industriel et commercial de l’aviation en devenir. Il s’agissait de Louis Blériot, Louis Breguet, Gabriel et Charles Voisin, et enfin, de Robert Esnault-Pelterie et André Granet, considérés comme les organisateurs de la 1ère exposition internationale consacrée au progrès de la navigation aérienne. Elle se tint du 25 septembre au 17 aout 1909 au Grand Palais de Paris, dans le cadre du 12eme salon de l’automobile. Et dès le début, ce fut un succès. 380 exposants, une affluence record, démontrant l’intérêt du public pour cette nouvelle discipline qu’est l’aviation balbutiante. Le Grand Palais abritera cette manifestation jusqu’en 1951.

Entre-temps, Robert Esnault-Pelterie et André Granet (voir photos) furent promus respectivement président et secrétaire général de la chambre syndicale des industries aéronautiques, qui devint en 1975, le Gifas (groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), actuel organisateur du salon du Bourget.

Depuis, bien des évènements ont marqué cette manifestation, aujourd’hui reconnue et appréciée dans le monde entier. En voici un petit aperçu.

1951 : Bien que l’exposition statique se déroule au Grand Palais, pour la dernière fois, la 1ère présentation en vol se déroule elle au Bourget.

1953 : Première édition au Bourget.

1969 : 14 pays sont représentés, et présentation des deux prototypes anglais et français du célèbre Concorde, ainsi que du Boeing 747. Le salon acquiert pleinement sa réputation de 1er évènement mondial de l’aviation.

1971 : 17 nations sont cette fois-ci représentées, et présentation du Mirage G8 à géométrie variable.

1973 : Présentation du premier Airbus A300, et accident du Tupolev TU-144, supersonique soviétique, dont la ressemblance avec le Concorde est frappante.

1976 : Apparition des Mirages 2000 et 4 000, présentation d’une maquette grandeur nature de la fusée européenne Ariane, elle y est toujours, et ce sont 26 nations qui sont représentées.

1983 : Présentation de la navette spatiale américaine « Enterprise ».

1985 : La Chine participe pour la 1ère fois au salon.

1987 : Présentation de la nouvelle version de l’Airbus A320, ainsi que du Rafale.

1989 : 34 nations participent au salon.

1993 : Un Airbus A340 décolle du Bourget pour rejoindre Auckland (Nouvelle Zélande) sans escale et sans ravitaillement, battant le record de distance franchie.

1997 : 1860 exposants et 46 Pays représentés.

1999 : 90ème anniversaire du salon.

2001 : 226 appareils sont exposés sur 192 000 m2, et le salon comprend 115 371 m2 d’exposition couverte.

2005 : 480 000 visiteurs découvrent pour la 1ère fois l’Airbus A380.

2007 : 1996 exposants de 42 pays sont venus cette année, et 770 000 visiteurs.

2011 : Présentation du premier avion à avoir volé avec la seule énergie solaire, le « Solar Impulse ».

Quant à cette année, pour fêter la 50ème du salon au Bourget, ce sont 2 215 sociétés du monde entier qui seront représentées, ce qui constitue un record, et de nombreux évènements (voir sur le site internet de la manifestation) devraient marquer le coût, comme par exemple le grand retour de l’aviation russe avec la présentation de l’avion de combat Sukhoi 35, et peut-être un passage du dernier né d’Airbus, l’A350 XWB. L’engouement du public devrait quant à lui être toujours aussi fort, sachant qu’en 2011, plus de 350 000 visiteurs (professionnels et grand public) étaient venus.

Et, comme je serai présent pour l’ouverture du salon, notamment dans le cadre de mon dossier consacré aux acteurs de l'aéronautique dans le quotidien Les Echos, j’essaierai de vous faire part de l’ambiance générale avec un petit résumé de ma journée, assorti de quelques photos.

A bientôt.

Le dossier du mois : Le Salon du Bourget.
Le dossier du mois : Le Salon du Bourget.
Le dossier du mois : Le Salon du Bourget.
Le dossier du mois : Le Salon du Bourget.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article